Poésie - Mélancolie

Publié par Lou Reïgis

 J’avance comme à la guerre

Sous le fracas des années

Un éclat de tes yeux clairs

Dans mon cœur assassiné           

 

   Une chambre un peu austère

   Au miroir un lit défait

   Tu ne m’es plus étrangère           

   Nos deux corps las enlacés

 

Tu t’inquiètes de ces cernes

Teinte mauve sous tes yeux

Leur nature est exogène

Et le coupable radieux

 

  Jolie brune de mon cœur

  J’ai bu un tendre larcin

  Quelques perles de sueurs

  Sur le coussin de tes seins

 

Amour et septième ciel

Pluie de riz et de dragées

Je n’étais qu’un temps partiel

Dans l’ordre de tes projets


Petite princesse en jean's
Des années soixante dix
J’ai bu une pluie saline
Jusqu'à la lie du calice
 
La mélancolie me serre

Dans ses bras désincarnés

J’avance comme à la guerre

Sous le fracas des années.

J-Y S 

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :