Poésie - l'autobus bleu

Publié par Lou Reïgis

Au fond d’un vieil autobus bleu
Un soir de pluie d’août automnal,
Dieu que ce souvenir est vieux
Et cette histoire un peu banale.
 

Vos lèvres avaient le goût fruité
De ces amours d’adolescence
Et, comme un secret éventé,
L’amour nous accorda audience.

Tout le décor ce dilua
Dans un miroir de gouttes d'eaux
Quand le soleil l'éclaboussa
En mille éclats sur les carreaux.
 

Dans la magie de l’éphémère
De cet instant tendre et gracile
L’autobus bleu quitta la terre
Dans un battement de vos cils.

Le trajet fût de courte haleine.
Sous votre chandail angora
Cognait un cœur de porcelaine
Qui, dans un chaos, se brisa.
 

Nous rêvons d’une ligne droite
Dans l’idéal des sentiments,
Mais nos passions sont maladroites
A tenir la courbe du temps.

 

Ainsi d’ombres et de lumières
Miroitent le cour des années.
Ou êtes Vous ma passagère
De ce transport illuminé? 
 

Vous souvient il de l’autobus
Ou nos deux cœurs s’étaient promis?
A tout amour le terminus
Est le lieu des chagrins admis.

C'était un vieil autobus bleu
Un soir de pluie d’Août automnal,
Dieu que ce souvenir est vieux,
Et cette histoire un peu banale.......



  Sarméo J.-Y.©

 

 

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :