Balade à Borée

Publié le par Lou Reïgis

Outre le Tchier et le musée de borée visités dans la foulée d'une chaude après midi d'Août, notre ami Georges nous invita à effectuer un parcours en voie de réalisation, balisage en projet.
Sur un croquis approximatif, il nous indiqua les étapes à ne pas manquer, à commencer par une croix étrange en ce lieu. 
Croix Carolingienne semble t' il, signalant la commune interrogation des hommes au carrefour symbolique des chemins de la vie. 
Nous passâmes devant des "yaourts", selon notre facétieux ami Georges, quelques Mongols transhumants, sans doute un reliquat des hordes de Gensis khan, ou plus probablement des "bobos" en recherches de l'authentique d'avant le ipod, mais toujours prompts à réclamer l'hélicoptère pour une diarrhée des familles.....
Contournant le Rocher de Pialoux par une courte montée à travers bois, nous descendîmes sur le hameau des Echamps où l'eau vivifiante d'un "bâcha" rafraîchit nos têtes et nuques suantes et dégoulinantes sous le  soleil << d'un midi écartelé >>.
A travers un maar devenu pré à vaches, témoignage d'une activité volcanique intense et commune dans notre pays d'Ardèche, et après être passé devant une superbe chaumière de conte de fée, la recherche d'un dolmen s'avéra des plus compliquée. D'ailleurs nous fîmes "choux blanc", et notre ami Georges, l'oeil moqueur, semblant dire "quels couillons ces trois là"!, s'en étonna, un brin narquois.
C'est à travers le Tchier que le retour au village s'acheva. Le passage entre les sculptures Glypaines a quelque chose de toujours mystérieux et poétique.
L'ensemble possède une magie subtile et forte, apaisante, une sensation d'éternité où le "tout" édicté dans cette maxime
au fronton du temple de la Pythie à Delphes: << connais toi toi même et tu connaîtras l'univers et les Dieux>> prend une dimension mystique, philosophique et transcendante, voulu par les deux artistes associés, sans doute, au delà d'un simple concept touristique, pour preuve, la gratuité de la visite.
Promeneur du Dimanche, et des autres jours de la semaine, arrête-toi à Borée, en toutes saisons, et visite ces lieux pour revenir chez toi << plein d'usages et de raisons, vivre le reste de ton âge.....>> sans oublier d'emporter comme viatique, quelques kg de la "Violine" de Borée, car comme tu le sais, ventre vide n'a pas d'esprit, et que la Pythie vient en mangeant....... 

Lou Reïgis.


Commenter cet article