Une dent contre Rez?

Publié le par Lou Reïgis

Il y a quelques jours de cela, nos infatigables torpédos de la rando sont allées en reconnaissance de terrain dans le sud Ardèche.

A quelques lueurs du levé du jour, dans la froidure de janvier, elles se sont lancées en voiture sur les routes verglacées du plateau du Coiron pour rejoindre la vallée de l'Ibie. Rien n'arrête nos filles des Légremis. Leurs godillots de marche les démangent, été comme hiver. Pas de morte saison, et si la neige arrive, elles prendront leurs raquettes qu'à cela ne tienne. Et si la canicule sévit et bien une rivière de rencontre sera propice à faire trempette cul nul dans l'onde...

divers 6777

Peu après le hameau des Salelles commune de St Maurice d'Ibie, un départ de sentier en bordure de la départementale est l'un des points de départ du massif de la dent de Rez. Il suit fidèlement le cour d'un ruisseau, affluent de l'Ibie. Mystère des eaux, quelques nappes apparaissent ça et là en petites surfaces émeraude, puis disparaissent par infiltration secrète dans les entrailles de la terre. La pente est douce et régulière. Le soleil ignore le creux de la petite vallée sauvage. Il fait frisquet. Soudain la sente de rivière rejoint un large chemin soupoudré de soleil au coeur de la forêt de chênes et de fruitiers sauvages.

divers-6794.JPG

 Au débouché d'une ancienne ferme reconvertie en abri de chasseur, une annonce placardée sur la porte nous signale une déprédation du socle géodésique de la dent de Rez. Un chasseur de rencontre cherchant son chien fugueur et à qui nous demandions où s'empruntait le chemin vers la dent de Rez nous répondit qu'il n'était pas de l'endroit. Son C15 brinquebalant était immatriculé 07, le con.... 

divers-6817.JPG

 Au cas où vous ne l'auriez pas compris, je précise ici qu'aucunes cartes IGN nous accompagnent et nous avançons nez au vent comme d'habitude... Dans cette idée là, Babeth apercevant un sentier de contrebande nous entraîne joyeusement à la découvert de l'inconnu. Ses deux complices la suivirent toutes excités comme des bartavelles jacassantes de linottes à tête d'emploi. C'est ainsi que pour atteindre la dent de Rez nous grimpâmes à travers un pierrier et escaladâmes un passage rocheux. Nos trois tartignoles convinrent cependant que pour la sortie de février, la sagesse commandait de garder la chemin des touristes...

divers-6809.JPG

Et la dent de Rez atteinte enfin, se découvrit un paysage d'une beauté sauvage à forte valeur émotive.

divers-6818.JPG

Quant aux imbéciles qui mirent à bas le triangle géodésique du site, laissons les à leurs crasseuses bêtises. Ils finiront bouffés par leur hargne sauvage dans les bas fonds de la médiocrité où se complet une frange hélas non négligeable de la race humaine.

divers-6819.JPG




Publié dans chronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article