Taux de cendres

Publié le par Lou Reïgis

 

De quelle farine sommes nous fait? L'expression est bien connue qu'elle nous ramène à des interrogations sur nous même, bien souvent à travers le prisme du regard des autres.

DownloadedFile-copie-1.jpg

Dans mon métier de Boulanger opératif, la technologie enseigne que le taux de cendres, quantité de matières minérales contenue dans une farine, détermine son degré de pureté. Celui ci est obtenu par la combustion à 600°C des matières organiques. Au delà de cette température, seules les matières minérales demeurent. Une classification s'en suit, allant du type 45 pour pâtisserie, au type 55 pour boulangerie. Du type 65 à 80 on parle encore de farine "blanche", mais la mie obtenue est crème et le pain plus parfumé. Supérieur à 80, ce sont des farines semi complètes et complètes.

images-copie-4.jpeg

Il faut savoir aussi que, contrairement aux idées reçues, une farine contenant du son en quantité notable, farine complète /semi complète, n'est pas forcément synonyme de bénéfice pour le consommateur. Sauf à être panifié au levain naturel, ces types de farine au taux de cendres élevé, sont réservés au domaine de la diététique. Et encore devrait être exigée la qualité "bio certifié" afin d'éviter les pesticides répandus généreusement par nos céréaliers, et que conservent les enveloppes (le son) du grain de blé.

 images-3

Maintenant, spéculons un peu sur notre taux de cendres à nous...images-6.jpegimages-5.jpeg

 


"Lorsque mon âme et lui (mon corps) ne seront plus d'accord/Que sur un seul point la rupture" chantait feu G. Brassens*... Précisément, voilà bien une question métaphysique qui interroge l'adepte de la crémation que je suis. La pesée des âmes étant une baliverne d'une lecture au 1° de la Bible, j'ai la pensée profane et païenne que, si nous pesions mon taux de cendres après refroidissement de ceux ci, on pourrait dévoiler la qualité du bonhomme. Je contiens forcément de la matière minérale puisque je suis, comme tout un chacun, de la poussière d'étoile. Combien restera t'il de matières minérales à verser dans mon urne? Quels résidus demeureront, qu'un pétrissage affectif des pensées affligées de ceux qui m'auront aimé, et un temps survécu, me rendront de plus nobles extractions à leurs souvenirs?

images-1-copie-4.jpeg

Je m'essaye à cultiver le bio de la vie et partant, à produire du beau. Dans cet ordre épicurien des choses, l'ascèse alimentaire est un élément certes à prendre en considération. Ce n'est pas l'ami Caminarès qui peut dire le contraire, malgré son penchant naturel pour la bonne bouffe et les excès coutumiers auxquels il succombe grassement...

images-2-copie-2.jpeg

Notre ami Epicure parlait de la vie bonne et cette recherche du simple, du beau et du bon. Ca me va comme définition philosophique et attitude de comportement. J'entends bien mon copain Caminarès me répondre: << ben mon cochon, c'est pas gagné pour toi!>> Et les autres de faire chorus...
 "Qu'en savent ils les bougres, et qui donc leur a dit qu'il n'y a pas de cochons en paradis?"*

Mais je sais bien, moi, que dans mon taux de cendres résidera, entre autre chose, la somme totale de leur amour.

Creme-glagee-ardechoise 1137

* Avec adaptation de circonstance: Supplique pour être enterre à la plage de Sète/G.Brassens

*Le grand chêne/G.Brassens

 


Publié dans chronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article