Serre de Gruas

Publié le par caminares

Dimanche 4 mars. Nous sommes cinq, bien décidés à randonner sur les hauteurs ardéchoises. Pourtant, nous avons mis la barre haute : retour obligatoire avant 16h, le XV tricolores affrontent ces diables d'hommes vert.... Làs! Rien ne sert de courir, il faut partir à point! Ou alors, ne pas emprunter de longs cheminements par le travers des collines ardéchoises.... Mais nous y viendrons plus tard.....

P1030891Pierre nous amène aujourd'hui du côté de Flaviac, pour une marche de quelques 6 heures, à la rencontre du serre de Gruas.

Laissant nos véhicules à moteur sur le parking d'un lieu où nous finirons tous un jour ou l'autre, à proximité du lieu-dit "La Mine", nous voilà d'un pas gaillard à l'assaut du bitume. Le balisage est rare ; pourtant, à l'instinct, nous trouverons notre premier poteau indicateur, certes situé à l'opposé de notre parcours..... Passé un pont, nous nous engageons toujours aussi vivement dans les profondeurs d'une petite gorge où une onde encore prolixe gazouille joyeusement. P1030878Bientôt, à hauteur du Pont d'Agau, la sente emprunte, sous le couvert de chênes, un raccourci à flanc de colline, court-circuitant le fond du ravin. La pente est rude, et bientôt, une bâtisse en  cours de rénovation nous accueille au Grand Malleval. Puis, la végétation arborée fait place à la lande à genêt et bruyère. Arrivant "au Pigeonnier", la carte et le balisage toujours aussi rare ne nous sont pas d'un grand secours... D'autant que de nombreux panneaux multicolores VTTistes polluent allègrement le lieu!

Bref, repérant quelques habitations sur un sommet mais aussi une famélique trace jaune, nous nous engageons résolument sur une large piste... Pertussol est en vue!P1030916

On dit que l'Ardèche est un condensé des divers paysages hexagonaux. Ici, on passe du schiste au granite, de la lande à genêt, aux chênes et fayards, quelques châtaigniers tronent sur le bord du chemin.

Arrivés à la Croix de Gruas, nous faisons le choix de continuer sur le Serre du même nom, obérant ainsi toutes possibilités de voir trente bonhommes se disputer un ballon même pas rond!

Ici, la vue P1030901est dégagée sur 360°. Dommage qu'une petite brume estompe le paysage.... Pourtant, au loin, le Gerbier des Joncs et le Mezenc, encore couronné de neige, tronent majestueusement. Dans la vallée, le Rhône scintille d'un gris d'acier, les collines dromoises sont encore sous la brume...

Après une pause repas au cours de laquelle certains de mes quatre compagnons de balade s'offriront de discrets mais remarqués ronflottements, voire plus, nous reprenons notre route. Les mollets se font durs. La draille empierrée descend avec vigueur vers le hameau d'Aurelle que l'on aperçoit en contrebas, niché dans un veritable cirque de granite. Puis, le sentier remonte à travers bois vers ce Pigeonnier précedemment emprunté. Et par le chemin de l'aller, nous redescendons en file indienne, chacun perdu dans ses pensées, vers la Mine de notre départ....

Au final, 600 m de dénivellé positif, 6 heures de rando et un match de rugby que pour ma part je suivrai à la radio sur le chemin du retour!

Une excellente journée de remise en condition....

P1030919Le hameau d'Aurelle

 

Voir l'album  Serre-de-Gruas 

Publié dans compte rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article