Ronde des fours à Gluiras, 22 mai 2011.

Publié le par Lou Reïgis

Trois fours à succès, tel fut le résultat de la journée du 22 mai sur la scène du théâtre Gluirassien.

IMG 5733

Tous les ingrédients d'une superbe réussite étaient rassemblés pour que l'amour de la rando rencontre la joie des stations gourmandes sur les sentiers ardus de la passion pédestre.

Et ils vinrent en nombre s'inscrire en faux envers et contre tous ceux qui nous annonçaient un ciel d'orage, des ampoules aux pieds, une chaleur salée et autres télescopages d'événements locaux plus courus les uns que les autres. 

Dès l'ouverture des inscriptions, une foule dense et joyeuse confirma la réussite de cette deuxième ronde des fours.

De 209 l'an dernier, 316 participants vinrent souligner la confiance mise dans l'équipe des Légremis pour organiser à la perfection cette ronde des fours 2011. 

Modeste et génial,tel sont les qualificatifs les plus adaptés pour exprimer le sentiment général à l'issu de cette journée.

Mais que de travail en amont!

De Bernard le boulanger à Maxime le "pizzaiolo" d'un jour, le fringuant Jean-Pierre et les Babeth, Darius, Eliane et tous les bénévoles (qu'ils me pardonnent de ne pouvoir tous les citer), comment vous dire la somme de travail et d'implication indispensable pour que la réussite soit au rendez vous ?

IMG_5732.JPG

Il en va ainsi de la vie de toute Association. Il faut nécessairement un noyau solide de personnes généreuses et altruistes au dernier degré pour transformer en réussite rassembleuse, les énergies éparses qui, sans cela, erreraient sans fin dans le grand vide sidéral des désirs inaccomplis.

Et s'il y a loin des désirs à la réalité en règle générale, le 22 mai la réalité fut en osmose avec nos désirs.

Quant à la description précise de cette journée, rendez vous sur le blog des Légremis en lien avec Caminarem.

IMG_5730.JPG

Publié dans chronique

Commenter cet article

Ignacio de la Déconada 25/05/2011 16:18


Mr Caminares,
Un grand merci pour cette journée splendide!
Dès l'accueil, deux femmes au sourire avenant de guichet de bon du Trésor rassemblaient tout les suffrages de la gentillesse retenue et du professionnalisme austère. Quel efficacité! Et cette brune
aux yeux bleus, tout sourire devant, papillonnant d'une personne à l'autre, distribuant conseil et encouragements! Une autre dame absolument charmante et diablement active dans une bonne humeur
communicative! Une cinquième tout en discrétion sobre et sensible.
Pourriez vous, hors mauvais esprit, me faire parvenir leurs coordonnées?
Elles sont affublées des doux prénoms de Francette, Régine, Michelle, Colette et Myriam...
(J'ai un faible pour cette dernière...)
Dans l'attente impatiente de ces renseignements, recevez cher Mr Caminares, l'assurance de ma haute considération Ibère.
(Je serais cependant absent quelque jours, je me rends à Madrid, Puerta del sol, participer au mouvement pacifiste et révolutionnaire des "Indiniaros"(les indignés))
Hasta luego con dio amigo.