Entre deux tours....ou réponse à plusieurs commentaires....

Publié le par caminares

Ah! Qu'il fut édifiant ce face à face d'entre deux tours de primaires démocratiquement décidés par le futur parti de gouvernement (enfin si tout va bien, le Grand Charles, cher à Lou Reigis, n'a-t-il pas dit que les français était des veaux?) et voulu avec force par sa Martine de secrétaire....

Cela m'a rappelé mes lectures de pré-adolescent même pas boutonneux lorsque je piquais les "Martine " de ma cousine..

"Martine à  la plage", "Martine en vacances", "Martine fait la cuisine"...

Autant de bandes dessinées primaires qui auront forgé la curiosité de nombre de minots pré-pubère...

Mercredi soir donc, nous eûmes droit à "Martine fait de la gauche dure" pendant que François restait raide comme un passe-lacet, sérieux comme un moine récitant son bréviaire...

On aurait pu penser que cette dureté aurait été l'apanage d'un François, mais non... Sans doute débriefée par Ségo, voilà-t-y pas que notre futur président auto proclamé par les sondages se voit taxer de mou...

Mais que l'on se rassure: à la pêche du bord de mer, on attrape plus de poisson avec des molles qu'avec des dures! Je parle d'esches, bien sûr... (*)


Couillons parmi les couillons (merci Lou Reigis) je reste dubitatif après cet exercice de technocratie pédagogique...

Et le rêve, bordel? Il est où le rêve?

 

Mais je veux répondre aussi à celles et ceux de nos rares mais fidèles lecteurs qui ont pu être surpris, voire plus par l'article posté par mon ami Lou Reïgis (voir le commentaire mis en ligne par un de nos abonnés).

Oui, son humour est parfois excessif et souvent, il réagit à mes provocations par des provocations encore plus énormes...

Je me le connais par coeur, mon Jean Yves! Et j'étais sûr de sa réaction en mettant en ligne l'article "Primaires, un vrai moment de démocratie". Si je dis blanc, il écrit noir! (Mais bon, son Grand Charles, je concède que ça va un peu, faudrait peut-être le laisser se reposer en paix!).

Nous sommes le Yng et le Yang de ce blog!

Résolument nous pratiquons un humour (surtout lui....) qui peut sembler délétère, voire potache ou excessif (toujours lui....)

 

Et pour finir, si je suis sûr que nous venons d'assister à un moment fort de la démocratie, il n'en reste pas moins que je suis bien embêté maintenant pour mettre un bulletin dans l'urne ce dimanche prochain! Ils ne m'ont pas fait rêvé, les duettistes! Au moins, avec Arnaud on allait droit dans le mur, mais cela avait de la gueule, la démondialisation.... Cela sentait la poudre, les barricades, le Grand Soir quoi!


Car je ne suis pas convaincu qu'avec l'une ou l'autre:


FAREM TÔT PETAR, NOUN DE DIOU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

(*) Esches ou esques: petites bestioles plates que l'on accroche au bout d'un hameçon pour attraper girelles, dorades et autres mulets....


PS 1: N'hésitez pas, j'attends vos commentaires....

PS 2: Lou Reigis, abstient toi de répondre.... Sinon, je te censure, non mais!

Publié dans chronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article