Nous avons Lauzé...

Publié le par Lou Reïgis

Coup de chaud ou pas, le mois de juillet s'étant mis sur son 31, nous avons décidé de l'honorer du coté de Sainte Mélany.


Creme-glagee-ardechoise-0136.JPG

Où diable peut bien se trouver Sainte Mélany, me direz vous, ami lecteur, qui n'êtes pas du pays d'Ardèche? Et bien je n'en savais strict' rien jusqu'à ce dernier jour de juillet. Faut dire qu'il faut avoir envie d'aller se perdre loin de tout, des autres et de soi même, pour envisager vivre le reste de son âge, dans cet anus du bout du monde. Et si on t'ordonne: << Va te pendre ailleurs que chez moi >>, choisis Sainte Mélany, tu verras, t'auras aucun regret...

Creme-glagee-ardechoise-1197.JPG

Bon, je t'aide un peu: prends ta carte routière de l'Ardèche, cherches Joyeuse, les gorges de la Beaume, puis celle de la Drobie et hop! tu tomberas fatalement sur St Mélany.

Dès 9h30, à notre arrivée sur l'absente place du village, on se doutait bien que la belle journée ensoleillée serait de la régalade conditionnée en camelbak de 10l.  La chose était entendue et la cause rit encore.

Creme-glagee-ardechoise-0233.JPG

Le sentier des Lauzes est un parcours sans s, qui grimpe sobrement à travers une végétation autochtone, autonome et autoritairement dense.

Creme-glagee-ardechoise-0139.JPG

Au bout de quelques lauzes arpentés, vous surprendrez à l'improviste une exposition pleine nature de l'artiste sculpteur Domingo Cisneros. Il a taillé des lauzes animalières sur un muret de pierres sèches. Le paysage se minéralise soudain au débouché du sentier. Une note iconoclaste, comme une fixation de l'éternité. Couleur rouille minérale, un aigle prend son envol. Là une tête de sanglier, de buse, renard, figés dans le schiste, le basalte. Une croix affirme le Christianisme séculaire.

Creme-glagee-ardechoise-0146.JPGCreme-glagee-ardechoise-0147.JPG

Tout au long de la montée, de grands personnages se dressent, noirs, immenses, grands corps longilignes à petite tête, tutoyant le ciel profondément bleu. 

 Creme-glagee-ardechoise-1163.JPG

Plus loin, le belvédère des lichens, en surplomb de la Drobie, observe l'immobilité laiteuse de cet après midi d'été. 

Creme-glagee-ardechoise-0192.JPG

La Chapelle Saint Régis était fermée à double tour. Dommage, Caminarès dans sa quête spiritruelle en ses vieux jours débutant, aurait aimé vérifier le contenu magnétique de la maçonnerie intérieure...

Creme-glagee-ardechoise-0195.JPG

Pose repas au mi-temps du jour, à l'ombre herbue d'un ruisseau de montagne. Petite sieste digestive ronflement menée, et le sentier de retour nous proposera un passage à gué de la Drobie (heu... La Sueille, mais tu es excusé, Ardéchois du Nord - NDLR), avant le retour à Sainte Mélany, en passant par Dompnac en  Cul de Sac.

Creme-glagee-ardechoise-1189.JPG

Creme-glagee-ardechoise 1175

A l'occasion de la traversée des eaux, nous avons observé les prédispositions naturelles de Caminarès, probablement ignorées d'ice lui. Voici la preuve irréfutable que sa celtitude spirituelle provient en gauche ligne des Indes. Je l'affirme ici avec force: nous avons vu Bouddha sauvé des eaux...

Creme-glagee-ardechoise 1192

Et bien je dois avouer que, pour ce seul instant de grâce aqueuse et adipeuse, la journée fut un délice bien Ardéchois.

Voir l'album  Le-sentier-des-Lauzes

Publié dans chronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article