MAKARELLE, va...!

Publié le par Lou Reïgis

Tu vois, mon bon Caminares, c'est le juron qu'il convient après toutes ces chroniques dernières sur notre blog blagueur.

Le rugby de notre France des clochers et des cathédrales a manqué le saint graal. Makarelle de Makarelle, va! Et nous évoquions par le truchement de cette coupe du monde, le Génie Français sous toutes ces expressions. Evidemment, porté par une indécrottable fibre populacière, tu nous as fait l'étalage de ton attachement à la France du terroir, du petit peuple, des ouvriers, des humbles élevés au rang de Génie. Sans bouillir, je te répondrais doctement: Makarelle va! Bien sûr, le peuple.... Mais il m'emmerde moi le peuple des petites gens, des humbles, des sans grades! Chaque matin j'en croise un devant le miroir de la salle de bain... Makarelle de Makarelle, si tu voyais sa gueule matutinale, son air renfrogné, ses emportements à l'écoute de la radio dans laquelle les enfoirés qui nous gouvernent nous abreuvent de leurs sciences infuses de l'économie et du progrès sensé aller avec... Makarelle de makarelle, et que fait il pour y changer quelque chose? Que nib. Nada. Rien. Ce couillon a le Génie de l'impuissance. Alors il bat le rappel de ses souvenirs des livres d'Histoire, des légendes, des symboles qui vont avec, et il se fabrique un imaginaire de Génie patriotique. Et comme il déteste les groupes, les processions, les manifestations, les grandes messes gueulardes ou liturgiques, il gesticule seul, comme un Don Quijote de la Mancha de salle de bain et se bat comme un moulin à vent de la parlote. Makarelle de makarelle...

Et quand il a vu dimanche dernier, à Auckland, 15 tartampions tout de noir vêtus, exécuter sur le pré une danse rituélique du plus bel effet, et en face d'eux 15 gugusses tout de blanc vêtus former en se tenant la main le V de victoire, il s'est prit à soupirer que les hommes sont de bien grands enfants, puériles et cul-cul la praline... Et ses hommes là, il les aime, makarelle de makarelle....

280268_244114468944813_182162001806727_882619_692382_o.jpg

1835414008-le-retour-des-heros-s.jpg

Publié dans chronique

Commenter cet article