Lui aussi, il ose.... Car le foot mène à tout!

Publié le par caminares

Allons donc!

En réponse à ma brève footbalistique, voilà -t-y pas que mon Lou Reïgis ressort, d'un vieux tiroir oublié dans le grenier aux souvenirs, un appel frénétique à une verdure que l'on ne rencontre plus que sur les hauts plateaux ardéchois après que la pluie du printemps est emplie les bealières...

Certes, je ne renie pas son "Allez les verts" que j'ai moi-même entonné lors de la campagne homérique de.... 1976.... En ce temps, les shorts étaient vraiment short, les cheveux bien plus long, la télé en noir et blanc dans encore beaucoup de foyer et votre serviteur, la boule à zéro, finissait juste son service militaire...

Mais bon, j'excuse bien volontiers mon compère rédacteur d'avoir céder à ma provocation littéraire.

 

Mais qu'en plus, il nous soumette une chronique où allègrement il mélange Socrate, Zizou (il est pas de Marseille celui-là?), Platon , Niesche et les rois du fooballe actuel, Messy d'un nouveau genre, voilà qui me laisse pantois.

Je sais bien qu'en ces temps de froidure nous n'avons pas grandes randonnées à nous mettre sous les souliers, mais faut pas quand même exagérer..

La libre expression  que nous confère ce blog ne vous interdit pas, chers lecteurs, de réagir avec véhémence ou sollicitude, aux écrits de vos deux blogueurs de service.....

Car voilà ce que j'appelle : noircir la page blanche pour le plaisir de ne rien dire... Ce que les Grecs anciens ne renieraient pas, eux qui créèrent l'agora, lieu où l'on pouvait s'exprimer en toute liberté, inventant par là même, la Démocratie....

Car qu'on le veuille ou non, le foot, par un tour de passe passe, ou d'équilibriste,  c'est selon, nous permet de retomber sur nos deux pieds, ce qui vous l'avouerait, est nécessaire pour bien... randonner!!!!!!!

 

 

 

Commenter cet article