Les Monts D'Arrée

Publié le par caminares

Pendant que mon Lou Reïgis préféré, pris de je ne sais quelle nostalgie ou désir de tri sélectif teinté d'affectif, s'acharnait à vouloir nous parler de la pesée de son âme, tout au moins du résidus de ses cendres dont il n'en restera pas grand chose, d'autres, Bretons de circonstance, décidaient de quitter leur maison pour les Monts d'Arrée, ceci afin d'emplir notre cerveau d'une connaissance nouvelle, afin qu'il pèse plus lourd au moment de la psychostasie (*)...

Je vous livre ici le compte rendu qu'ils m'ont fait parvenir.

Ce qui toutefois n'enlève rien à l'affection que nous portons tous à notre cher boulanger en crise existentialiste et lui permettra surement de nous concocter un commentaire dont il a le secret...

Hors donc, Michèle et Alain, nous écrivent du Finistère. Où l'on se rendra compte que côté bondieuserie, la Bretagne c'est du lourd (voir l'Album Photo "les Monts d'Arrée")...

(*) Hé, oui, parfois je prend mon dictionnaire...

 

Après une première année passée en Bretagne sud, à faire plage, bateau et vélo (ce qui est épuisant pour des retraités...), nos chaussures se sont senties abandonnées et nos pieds commençaient à avoir des "fourmis".

Aussi, nous avons donc décidé d'aller randonner sur les plus hauts sommets bretons ... c'est à dire sur les monts d'Arrée dans le Finistère.

C'est par un temps splendide que nous avons démarré, par "Troiad ar Maen Glas" (Le circuit des Pierres bleues), au départ de Commana.

En chemin,  nous avons visité l'allée couverte du Mougau Bihan

DSCF1954

Allée couverte du Mougau Bihan

et deux  enclos paroissiaux : Commana et Plounéour-Ménez.

 

     DSC09069                            DSC09079

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ces 3 jours, j'étais accompagné de ma "Fée Mélusine" qui m'a fait entendre sa douce voix tout au long de ce périple, tout en grappillant des mures le long des chemins creux.

Nous avons donc passé notre première nuit à la "Douce Parenthèse" chambre d'hôte qui portait bien son nom, nous en parlerons plus loin.

Après un sommeil réparateur et un copieux petit-déjeuner, nous avions choisi pour cette deuxième journée le "Troiad Lanneier hag taourch'heir" (Circuit Landes et Tourbières).

DSCF1961

Heureusement, après 2 mois de sécheresse, nous avons pu traverser les tourbières sans problème, le circuit étant très bien aménagé avec des passerelles. Belle grimpette à travers landes et bruyères pour aller visiter la chapelle dédiée à Saint-Michel située au sommet du Ménez-Mikel à....... 381 mètres.

DSC09099

La chapelle Saint Michel

Enfin, troisième et dernier jour de notre petite escapade, toujours ce même grand beau temps. Nos pas nous ont emmenés vers le Circuit des Roc'hs. Nous avons cheminé de Roc'h en Roc'h avec une vue panoramique sur les communes ceinturant la chaîne des Monts d'Arrée. Et la pose déjeuner s'est faite sur "l'arête sommitale" du Roc'h Trévezel (384m)

       DSC09118                            DSCF2056.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces paysages nous ont rappelé, avec une altitude moindre, les vastes étendues du Mont Mézenc en Haute-Loire.

Tous les bons loisirs ayant une fin, nous avons quitté nos hôtes avec  beaucoup de regret.

S'il vous prenait l'envie de venir découvrir (ou redécouvrir) les Monts d'Arrée, arrêtez vous à PLOUNEOUR-MENEZ, surtout n'hésitez pas à aller chez Claudie et Gilbert, havre de silence et de repos  avec comme horizon, les crêtes des Monts d'Arrée et , en plus vous aurez toute la gentillesse et un excellent accueil.

La Douce Parenthèse à Plounéour-Menez  http://ladouceparenthese.fr

 

 

Publié dans compte rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

windows 8 problems 22/05/2014 14:44

The highest peaks of Breton have really impressed me. The locations that you have posted are looking stunning. I am sure that you had a great time there. The pictures are stunning. Thank you so much for sharing your experience. Keep sharing.

Moun 11/09/2013 08:31

Je suis déjà fatiguée en te lisant alors faire la grimpette... ouh ! Heureusement que les randonneurs sont là pour se fatiguer et immortaliser ces fabuleux instants et du coup nous en faire
profiter.

Bon courage et à bientôt :)

caminares 11/09/2013 18:37



Tout le mérite de cet article revient à nos deux provençaux expatriés pour leurs retraites en ce beau pays de Bretagne...


Moi, j en'ai fait que le mettre en ligne....


Repose-toi bien!



Lou Reïgis 11/09/2013 07:30

Très belle rando de nos Bretons de circonstance! Ca donne envie d'aller les voir nos Michelle/Alain, et de chausser les souliers, prendre le bâton de marche et le sac à dos!!! Belle écriture,
sobre, des photos splendides et le bonheur de vous savoir en pleine forme tous les deux!!!
Bises à vous, amis Bretons!!!

PS: Le Caminarès aura sa réponse sous peu à son préambule aux monts d'Arrée, hé hé hé ....

caminares 11/09/2013 18:35



Allons bon! V'la t-y-pas que ce bon Lou Reïgis apprécie TROP ma prose.....



Claudie Géréec 10/09/2013 20:45

Quel bel article, hommage aux Monts d'Arrée et à ses paysages, et l'occasion pour moi de découvrir ce sympathique blog à destination des randonneurs de tous horizons.
L'automne pointe le bout de son nez, avec un soleil toujours présent, mais lumières et couleurs changent, la bruyère d'automne fait son apparition, apportant ses touches bleutées dans les landes et
les tourbières.
Un grand merci à Michèle et Alain pour avoir partagé avec tous leurs balades, et pour leur gentillesse à l'égard de La Douce Parenthèse.
Bonnes randonnées à toutes et à tous.

caminares 11/09/2013 18:34



Bienvenue sur le blog! Merci pour ce commentaire sympa. En espérant vous compter dès à présent comme fidèle lectrice!