Les élucubrations d'un serre file, 1er partie...

Publié le par Lou Reïgis/Caminares

Il ne fut pas dit que nous ne nous retrouverions jamais après le mémorable SA2 du printemps dernier! Et bien c'est fait, parole tenue! Ils sont venus des fins fonds des Alpes sommitales, de l'Auvergne dondonnante et de l'Ardèche profonde à l'appel Mousque-terrien du Marseillais d'adoption, nommons le: Francis De Basse Provence 

Les-Mousquetaires-0609.JPG

S'il ne fut pas simple de concilier les calendriers de chacun et chacune, à l'impossible étant tenu, le week end dernier du 19 au 20 octobre nous étions tous là, à pied d'oeuvre, à l'enseigne de l'hôtel du "Joli Bois" et d'une amitié forgée à l'épreuve SA2.

Les-Mousquetaires-0620.JPG

Je vais donc vous conter, sans le menu, car trop copieux et fatiguant, le périple calanquère de ces deux journées.

Le départ fut donné non loin des Baumettes, non sans avoir au passage une pensée émue pour un ami condamné pour un beghin de sucre en poudre.

Les-Mousquetaires-0612.JPG

Francis, tout à ses leçons apprises au printemps dernier, consacra serre-file Lou Reïgis, en affirmant ainsi sa confiance en cette sorte de gugusse à l'atavisme fataliste, et à sa prédisposition à "buller" en diléttantiste de contrebande.

Les-Mousquetaires-0627.JPG

Francis prit vaguement la météo, ne nous demanda pas nos certificats de vaccination, regarda à peine nos godillots arguant qu'on en savate autant que lui et qu'on allait pas s'emmerder à ces fastidieuses formalités. Evidemment, les plus sérieuses et sérieux, en gros toujours les mêmes, étaient équipés de tout l'attirail du parfait randonneur.

Les-Mousquetaires-0766.JPG

Nommons les dans le désordre: Kit boussole et carte en bandoulière, Fabian sérieux comme un Papas Grec à l'orthodoxie salvatrice des chemins non égarés, Jean-Paul et Agnès avec leur nouveau joujou de GPS, même si, caftons un peu, Agnès ni pige rien, goutte, nada, ce bon Denis au regard aiguë de perspicacité iconoclaste et un Eric des grands jours prêt à prendre toutes les ruines qui se présenteraient au téléobjectif pour ne pas en manquer une...

Les-Mousquetaires-0748.JPG

A ce moment j'eus une pensée ému pour nos pôvres animateurs SA2, les Marc, Robert, Patrick, Georgette (sais plus le prénom de l'instit...) (* Catherine / Note du Censeur en Chef) et du Commandeur des Marcheurs, le sévère et placide Jean-Marc.

Les-Mousquetaires-0677.JPG

La petite troupe (augmentée des compagnes et compagnons pour nombre d'entre eux, à l'exeption de Francis qui ne voulut nous présenter sa Martine toute neuve, de peur sans doute qu'elle nous trouve un peu ringard en proportion de son grand homme (et ce n'est pas peu dire...NdCeC)), se dirigea joyeusement vers le col des Baumettes et redescendit vers la calanque de Sormiou et ses cabanons pas plus grands que des mouchoirs de poche.

Les-Mousquetaires-0630.JPG

Beau dénivelée pour nous hisser sur la crête de Morgiou, mordiou!

Les-Mousquetaires-0658.JPGLes-Mousquetaires-0649.JPG

En son carrefour le bien nommé, la troupe prit la sente de la crête afin de se diriger sans scout férir vers l'altitude respectable de 250 mètres et des poussières, selon que l'on regarde le GPS d'Agnès, ou la montre de ce cher Caminarès...

Les-Mousquetaires-0668.JPG

Descente presque aux Enfers, vertigineuse et vertueuse où chacun s'attacha, sans corde, à mettre prudemment ses pieds dans ceux de son prédescendeur.... Bref, le Col du Renard fût atteint et direction la Triperie pour un pique-nique valorisé par un sauciflard de Saint Martial et.... de quelques Picodons ardéchois qui firent les délices de la Mimine de Saint Fortunat.... Et un pain bio, au vrai levain bio, apporté par un fameux Boulanger et... qui ne rencontra pas le moindre compliment... Quelques politesses et coup de pieds au fondement se perdent parfois... bande de gnioufs... (ais si, il était  bon, ton pain NdCeC)

Les-Mousquetaires-0679.JPG

A Morgiou, le café s'imposa: la troupe avait bien besoin de caféine avant de rejoindre Sugiton.... 

S'agite t'on à Sugiton? Non, même si parfois on gîte et les bateaux en ont par bourrasque Méditerranéenne. La Méditerranée est une coquine, une Mireille comme celle du chapeau de la chanson de G.Brassens. D'ailleurs on à vu un "pointu" porter le nom de Marie-Saloppe, c'est dire...! Mais laissons cela à la mélancolie des amours défuntes. Le Mistral emporte toujours au loin des calanques, en lieu appelé le diable vauvert, ses détritus du coeur... si les amoureux ne se sont pas étripés avant... au lieu dit "La Triperie"...

Les-Mousquetaires 0717

A Sugiton, un Torpilleur en rade surveille les gogos, les gogols, qui grimpent les falaises balaises, sans baliser comme le commun des balots. On passe en les snobant devant l'inutilité de leur entreprise qui consiste à vouloir tutoyer les goélands, les mouettes et les perdrix du coin. Quand bien même le spectacle de jolies petites fesses en l'air, rien ne vaut celles du Crasy Horse, ou les beaux petits culs musclés de chez Michou..

Les-Mousquetaires-0700.JPG

Je laisse à Caminarès le soin de vous dire le dénivelé après Sugiton, mais à voir son faciès apoplectique, la sueur dégoulinante comme "le força de l'Amouuur" qu'il est en ce moment, la pente fut rude.

Les-Mousquetaires-0650.JPG

Le col de Sugiton atteint, nous filâmes le train processionnaire le long du sentier des GR 51 et 98, pour redescendre nos cendres fumeuses vers le vallon des Escampons. 

Les-Mousquetaires 0723

Epuisés mais contents, retour vers le "Joli Bois" par la route de la Gineste... en bagnole... 

Et le soir venu, à Cassis on cassa la tirelire pour une bouillabaisse somptueuse et fameuse, à l'enseigne de "L'Oustau de la mar", sur le port, bonne table à noter pour les amateurs et fins gourmets.

images.jpeg

A suivre...

NB : Certaines inclusions iconoclastes sont du Censeur En Chef..., Mais vous ne saurez pas lesquelles...

Album: En raison d'un empêchemnt indépendant de la bonne volonté de Lou Reïgis et surtout d'un orage pharaonique sur la Vallée perdue de l'Eyrieux - Ardèche, le privant et d'internet et de téléphone, l'album photo sera mis en ligne plus tard...

Ou pas du tout, c'est selon!

Té, si!!!,  allez voir l'alboume  Les-calanques-des-Mousquetaires-SA2 Les-calanques-des-Mousquetaires-SA2

Le Censeur en Chef, Caminarès

Publié dans chronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article