A la rencontre des bouquetins (Autour des Brecs)

Publié le par caminares

Le temps est au beau en ce mercredi matin.

Aujurd'hui, nous rendons visite aux eldelweiss et aux bouquetins.

Nous voilà donc à pied d'oeuvre, godillots aux pieds, bâtons en main au départ du Col des Fours pour réaliser le tours des Brecs.

La station est tranquille en ce début d'août. Le cirque de sommet surplombant Super-Sauze resplendit sous le soleil.

Se nommant, la Croix de l'Alpe (2591m), la Tête dure d'Enchastrayes (2653m), La Rouchinière (2709), Tête Grosse (2541), Tête des Fanets (2568m) et se terminant par le Col des Fours à 2314m, cet ensemble constitue la Montagne de L'Alpe.

Nous atteindrons le Col des Fours en 2h, tranquillement, après avoir longuement discuté avec le berger qui officie sur les flans et piste de Super-Sauze.

La présence d'un Patou, venu tranquillement nous flairer alors que le troupeau s'avancait lentement vers nous, nous incita à la prudence.

Notre berger nous fit signe et nous permit de traverser la horde panurgesque. Très vite, la discussion, chaleureuse, s'engagea sur la présence réelle ou supposée du loup.

Devant l'attitude presque amicale de son chien blanc, le jeune berger au look moderne, nous expliqua que son Patou était là pour défendre les moutons d'une éventuelle attaque, et non pour agresser les touristes!

Col des Fours. L'an dernier, à cet endroit, nous avons surpris deux jeunes bouquetins. Je m'avance, lentement, pendant que le reste de la troupe fait une première pause.

Un sifflement, un grattement de sabot et hop! Une mère et quatre petits... Au dessous de nous, sur une barre rocheuse, le reste de la harde nous surveille. Ravis, nous suivons lentement les animaux...

Vais-je retrouver le site des edelweiss? Là, sur ma gauche, quelques fleurs montrent leur duvet cotonneux. Mission accomplie! J'ai rempli mon contrat! Reste à voir si les mâles seront au rendez-vous...

Le sentier descend vers un gros rocher que l'on contournera. Plus bas, un troupeau de mouton gravit les flans rudes des alpages. Une source coule en contre-bas, nous sommes sous le Brec Premier.

Le sentier s'incurve sur la droite et, à l'approche de gros blocs rocheux posés là telle des sentinelles, une forte odeur de mouton nous assaille. Rapidement, nous traversons ce qui est, sans équivoque aucune, un abri pour ovin. La pente se fait rude. Au loin, à flan de montagne, j'aperçois le troupeau. Je pars en éclaireur, toujours aussi méfiant vis à vis des chiens de berger et des Patou. Je me souviens de ces cabannes en Pyrénées ariègeoises, où trois chiens de berger agressifs nous obligèrent à faire un large détour afin d'éviter les bêtes pourtant enfermés à l'étable!

Un aboiement nous accueille. Un Colley, chien de troupeau par excellence, toutes oreilles dressées et queue battante, vient nous renifler. Je sens un peu de tension dans la troupe...

Dressé sur un tertre herbeux, entouré de trois autres canins dont une jeune Patou fougueux et joueur, un berger, cuir tanné et chapeau en tête, droit comme un "I" appuyé sur son bâton, nous observe du coin de l'oeil.

Un aboiement rauque nous surprend. Un vieux patou nous fait part de sa présence, semblant nous dire:" attention, je veille, approche interdite!".

Le berger, d'âge incertain, le calme d'un geste.

Je le gratifie d'un bonjour sonnant comme une cloche le jour de Pâques afin d'attirer ses bonnes grâces. le jeune Patou nous fait fête. Nous apprendrons que ce n'est pas un chien des Pyrénées, mais une race alsacienne, bon gardien, mais bien moins agressif envers les touristes! Cela rassure....

L'homme est bavard. D'une voix rocailleuse, il nous explique le loup, les dégats causés par une meute, les nombreuses difficultés auxquelles les éleveurs sont confrontées. Parfois le trait est caricatural. Il nous raconte les manifestation de protestation en bas, dans la vallée.

Curieusement, le discours du premier berger était bien plus mesuré. Affaire de génération? Ou d'éducation?

J'adore ces échanges... Même si je ne suis pas toujours d'accord avec le propos.

Le retour du loup est-il compatible avec l'élevage intensif et libre tel qu'on le connait aujourd'hui? Vaste question, à laquelle, simple touriste et "emprunteur" des zones pastorales, je suis bien incapable de répondre....

Mais revenons à notre randonnée.

Sentant que notre berger a tout le temps devant lui et que face à un auditoire aussi attentif, il est prêt à nous raconter sa vie, l'heure tournant, poliment mais fermement, je donne congé.

La sente, à peine marquée par endroit, suit son cheminement au travers de la cantine à bêtes à cornes. Face à nous, le Col de Gyp. Nous devrions y trouver les bouquetins mâles. Mais avant, il faut songer à se restaurer. Je désigne à mes compagnons de marche un petit sommet en bordure du sentier et vaille que vaille, celui-ci s'inclinant durement vers le col, nous voilà en marche. Après un moment de lutte intense, le coeur battant, nous arrivons à notre pause tant attendue. Le Col n'est plus très loin, il est tant de reprendre des forces. Et là, surprise! Une bonne quinzaine de bouquetins plus encornés les uns que les autres sont au rendez-vous.

Nous aurons tout le loisir de les observer pendant la pause repas. Mon Olympus mitraille à tout va! J'apprécie le grossissement numérique (+10) qui me permet de faire le portrait des bestiaux....

Mais il nous faut repartir. Les derniers mètres du Col sont dur à franchir. La pente est rude, le sentier caillouteux et glissant. Je suis heureux d'avoir fait ce choix de parcours, car la descente me semble dangereuse.

Le Chapeau du Gendarme nous domine de sa masse rocheuse. Alexandre, pourtant volontaire au départ de notre périple, renonce à l'escalade, ce qui, entre nous soit dit, me ravit. Je l'aurai accompagné et j'avoue ne pas en avoir très envie....

Nous abordons la descente avec plus ou moins d'allant selon l'état de fatigue des uns et des autres.

Devisant tranquillement, nous rejoindrons le pied des pistes et notre véhicule par une belle route forestière, heureux de cette journée passée sous le soleil à la rencontre des bouquetins...

 

Voir l'Album photos "Le Tour des Brecs"

Voir la Fiche Technique "Le Tour des Brecs"

 

Publié dans compte rendu

Commenter cet article