Le Sentier des Lauzes, versus Caminares

Publié le par caminares

Mon compère habituel vous a déjà compté notre périple en Cévennes Ardéchoises. Au cours de cette sublime et chaude randonnée, celui-ci a cru voir en votre serviteur le nouveau Bouddha... 

Je ne lui en tiendrais nullement rigueur, d'autant plus que cette marche nous mena au pied d'une simple chapelle dédié à son saint préféré, ce bon Régis... Nous y reviendrons plus loin...

Mais reprenons par le début.....

Situé au dessus de la Drobie, Sainte Mélany est un charmant petit village, composé de plusieurs hameaux, offrant de remarquables paysages sur le pièmont cévennol. Cette commune a d'ailleurs été retenue comme "paysage de référence" par le Parc Naturel Régional des Mont d'Ardèche.

Entre la vallée étroite de la Pourcharesse et celle de la Sueille, le Sentier des Lauzes chemine entre pins, châtaigniers et chênes verts, patrimoine du passé et d'aujourd'hui se rejoignant pour offrir aux randonneurs une balade aux forts accents culturels.

Laissant notre véhicule sur un emplacement réservé à et effet, carte en main, nous prenons la direction de l'Eyrolles. Très vite, le sentier s'élève. Partout, la lauze est présente. De belles et larges pierres recouvrent les vielles bâtisses cevenoles, les sentiers sont bordés de murets aux couleurs mordorés....P1070572

Des faysses pourvues de vignes aux ramures élevés et retombantes occupent par endroit la pente. Le GR de Pays le Cévennol que nous empruntons traverse plusieurs hameaux avant de rejoindre une large sente. Bientôt, une pancarte nous éloigne du sentier principal pour nous amener à travers pins vers le belvédère des Lichens.

A nos pieds, la Chapelle St Régis émerge du sommet des arbres. Attiré par je ne sais quel puissant aimant, Jean Yves dit Lou Régis dévalle la pente au risque de se rompre le coup.... Malgré nos appels répétés, il fonce droit vers la Chapelle et devant nos yeux ébahis, se prosterne devant le monument dédié au saint homme. En transe, il se relève et fait une révérence dont nous ne l'aurions cru en aucun cas capable....

P1070621L'émotion forte de cette rencontre avec une simple chapelle de campagne passée, reprenant ses esprits et son chemin, mon Lou Régis, sifflote de plus belle, l'air réjoui et ragaillardi....

Il mène bon train sur le sentier caladé de Dompnac.... Mais il est temps de faire la pause repas. Un espace herbeux, auprès d'un petit ru, nous accueille. Les cigales strident de plus belle, les cinq comparses sont heureux. Le frugal repas pris, Pierre, fidèle a son habitude, allongé sur l'herbe, s'endort, indifférent à la mélodie criarde des Cicadidaes. Bien vite, le ronflement mélodieux de Lou Régis se mèle à celui plus léger de son cher beau-frère...

Mais le temps passe et la châleur s'installe sous les chênes verts. Il nous faut repartir. Le sentier est magnifique, empierré. On imagine sans peine des mulets lourdement bâtés menant vers les fermes isolées le vin du Rhône et autres produits nécessaire à la vie austère de ce pays cévennol.

P1070653Voilà Dompnac et ses maisons resserrées autour de son église. Une petite pause est bien venue. Nous sommes dans la vallée de la Sueille, que nous ne quitterons qu'après l'avoir traversée à gué.

Lacham de Merle et son gîte d'étape est laissé sans regret. Le sentier s'enfonce en lacet dans un sous bois et bientôt la fraicheur de la Sueille se fait sentir.

La châleur aidant, certains se retrouvent très vite les pieds dans l'eau, pendant que d'autre se plonge avec délice dans l'eau fraîche de ce torrent des Cevennes.

P1070670Puis le retour s'effectue à l'ombre des grands arbres longeant la rivière, saules et aulnes mélés, les vestiges d'un passé pas si lointain effleurant ici ou là.

Et nous finirons, content de notre journée, au Bistrot de Pays du village, sirotant avec plaisir une bière bien fraîche...

 

Voir l'Album "Le Sentier des Lauzes" (augmenté de quelques photos...)

Publié dans compte rendu

Commenter cet article