Le Piemont Occitan

Publié le par caminares

Certains de nos chers lecteurs passionnés de rando nous font régulièrement parvenir leur épopée estivale. C'est ainsi que, après les Templiers en 2011, Alain et Michèle ont parcouru le pièmont Occitan. Voici le recit de leur périple que je retranscrit tel que.

Voir l'Album Photos "Piemont Occitan".

Nos lecteurs noteront que, s'ils ont beaucoup marché, ils ont aussi beaucoup.... mangé!!!!

 

 

La Meja
La Méja

 

RANDONNEE 2012 DANS LE PIEMONT

 

            Oui il existe bien un petit coin de paradis pour randonneurs. Nous l'avons arpenté ce mois de Juillet – sac au dos – durant 1 semaine.

Allons-nous donner l'endroit ? Comme les ramasseurs de champignons – jaloux de leur cachette – on aimerait tellement garder ce privilège! Mais bon, comme les routiers, nous sommes sympa.

Donc du 12 au 19 Juillet, nous avons randonné dans les vallées Piémontaises Occitanes.

 

            Menu : Filet de truite froid

                        Crêpe avec chicorée rouge amère + bleu de Castelmagno

                        Pâtes avec saucisses + aubergines

                        Rôti de porc avec légumes ou fromages de chèvre et vache avec coulis de myrtilles

                        Assortiment de dessert : bavarois – glace à la châtaigne – gâteau pêche /chocolat

 

       

        Départ de la Vallée Maïra depuis Stroppo. 1ére étape qui nous a menés par un sentier tranquille  jusqu'au gîte du petit hameau de Palent. Nous passerons sur le repas et les liqueurs dégustées en famille. Quelle soirée d échanges, de chaleur et  de convivialité!!.

 

             Menu : Antipasti : jambon roulé au fromage/ciboulette (gorgonzola/mascarpone) roquette -

                         Courgettes grillées /huile d'olive – gros haricots blancs/œufs durs/omelettes

                         Lasagnes

                         Viande en sauce/haricots verts

                         Tiramisu + dégustation de liqueurs maison

 

       

        2ème étape : Palent – Arata. Normalement prévue par le sentier occitan, changement de dernière minute. Nous prenons le sentier par la crête et le Mont Buch (SVP prononcer bouc comme la bête qui porte de belles cornes et embaume l'air frais du matin à  plusieurs kms !). Là fiasco. Chemin difficile, extrêmement pentu – peu balisé. Retour à la case départ : Palent. Heureusement tout s'arrange dans ces vallées. Nous rejoignons Arata en voiture.

 

            Menu : Antipasti : aubergines au four – viande finement coupée – tourte à l'artichaut –                           poivrons

                        Raviolis maison

                        Viande de veau avec courgettes

                        Salade verte

                        Salade de fruits rouges + panna cotta  + liqueur du pays 

 Sanctuaire San Magno

         3ème étape : Arata - Sanctuaire San Magno. Nous remontons le vallon Marmora à la fraicheur du torrent et nous arrivons après  un bon dénivelé et par le col Sibolet dans la Vallée Grana. Vision du sanctuaire San Magno posé là massif – imposant – dans ce vallon en pleine nature verdoyante au beau milieu des alpages. Superbe. Nous passerons la nuit dans une des nombreuses cellules monacales transformées en chambres pour accueillir pèlerins et quelques randonneurs.

 

            Menu dans le sanctuaire : Risotto

                                                        Polenta avec viande et saucisses avec sauce à la tomate

                                                        Fromage frais (tomme)

                                                        Fruits

 

 

        4ème étape Sanctuaire San Magno – Colle del  Preit. Pas de miracle à San Magno!!. Une nouvelle longue étape nous attend. Elle nous conduit à travers un long plateau : le plateau de la Gardetta. Alternant montées en alpages – bout de routes – pistes militaires – nous admirons cette flore qui déroule pour nous toute une palette de couleurs et nous enchante à chaque détour. De belles échappées également sur le massif de l'Argentera et les brumes (ou pollution ??) de la plaine de Cuneo. Au dernier  col, nous découvrons superbement découpée, la Meja monolithe posé en ce lieu où seules les vaches, indifférentes, ruminent en regardant passer, à défaut des trains, les quelques randonneurs avides de beaux paysages, ravis et heureux.

A l'étape, une bonne douche et une bière Moretti bien méritées. Tout cela dans la bonne humeur.

A chaque repas du soir, le même étonnement devant les antipasti et cette cuisine piémontaise si variée qui attise nos papilles et enchante nos estomacs affamés.

 

                        Menu : Antipasti : Flan de courgettes avec fromage fondu de l'agriturismo –                                            omelette de pommes de terre/chocolat – salade de saison : épeautre/légumes                                – crêpes aux épinards de montagne/fromage

                                    Lapin en sauce

                                    Salade verte – tomates

                                    Fromage

                                    Pudding – crème caramel

 

Piemont2012-im048

 

        5ème étape : Colle del Preit – Preit. Nous voici repartis par ce petit matin toujours aussi clair. Les marmottes nous font un festival de sifflets à notre approche. Peu farouches, elles nous regardent passer guettant le moindre geste qui pourrait troubler leur casse croûte matinal. De cette étape nous retiendrons une traversée très caillouteuse au pied de la Meja. Une brève apparition de chamois et bien entendu notre arrivée au lago Nero. Et comme la nature fait bien les choses, le lago Nero dans son écrin de verdure sert de miroir à sa majesté le Viso ( 3840m). Longue halte avec trempette des gambettes et puis une longue et chaude descente qui nous amène dans le vallon enchanteur de Preit et à son hameau notre étape.

 

                       

                        Menu :Antipasti : Salade verte – tomates – lard finement coupé en lamelles –                                           poivrons en sauce -

                                   Tourte salée au chou

                                     Risotto aux champignons

                                     Lapin avec polenta

                                    Dessert  : Pommes au four ou mousse au chocolat ou «bunet» spécialité

                                              piémontaise

 

 

        6ème étape Preit – Chialvetta par le col Soleglio Bue. Comme toujours, nous partons dans la bonne humeur et rapidement par un chemin muletier, nous nous élevons au dessus du hameau blotti dans son vallon. Il fait déjà chaud. Les bavardages avec la gardienne du gîte Lou Lindal nous ont un peu retardés mais étaient O combien fructueux.

Après les granges Soleglio Bue, nous finissons la montée au col dans un tapis de centaurées. Depuis le col vue plongeante sur la vallée Maïra et nous découvrons les sommets alentours et ceux de l'Ubaye. Et oui ! À vol d'oiseau la France n'est pas loin. Petite sieste avant de «plonger» vers le vallon d'Unerzio pour rejoindre le petit village de Chialvetta pour notre dernière nuit italienne. Mais avant, détour et  petite pause par le hameau de Prarotondo. Pause rafraîchissante pour certaines, les pieds dans l'eau du bassin qui dégénère vite en éclaboussements et éclats de rire sortant de sa torpeur estivale ce petit hameau.

Tous émoustillés par ce rafraîchissement , nous arrivons au village de Chialvetta où nous attend Rolando dans sa locanda occitana. Comme dans la plupart de ces vallées occitanes, l'architecture a conservé un habitat local souvent lié à l'activité pastorale. Sans parler de tous ces joyaux de l'art roman ou gothique chapelles, églises, oratoires.

           

                        Menu : Pâtes – penne à la menthe et sauce courgettes

                                    Lapin avec légumes (pommes de terre violettes – carottes – champignons)

                                    Salade de fruits avec glace   

 

Piemont150712-im039

               7ème étape  Chialvetta – Acceglio. Dernier jour de rando. Descente tranquille dans le vallon d'Unerzio par un sentier agréable qui nous fait déjà regretter la fin de cette semaine de randonnée. Au passage, nous nous attardons dans la traversée du petit hameau de Gheit toujours émerveillés par la beauté des constructions. Puis Frere. Ça y est!  Nous sommes dans la Vallée Maïra..

A Acceglio, nous retrouvons la «civilisation» juste un peu le temps d'apprécier un cappuccino, des glaces et nous voilà dans le sherpa bus nous ramenant au point de départ de notre randonnée.

 

            Sans oublier  à l'étape la bière Moretti, les vins piémontais bus à table, les glaces, café , chocolat et capuccino dégustés pendant ce séjour.

 

Sentiers, chemins muletiers, vallons sauvages, lacs pâturages, panoramas enchanteurs, richesses architecturales des villages et hameaux, trésors romans ou gothiques, chaque vallée a un visage différent  mais toutes ont le sourire de leur belle hospitalité et l'intelligence de leurs millénaires. Elles sont la plus proche des Italies, celle que l'on peut découvrir pour quelques jours à partir d'une vallée française ou pour une semaine d'étapes aux couleurs vert-blanc-rouge, pour un parcours à l'accueil chaleureux et convivial comme savent si bien le faire les italiens.

 

 

ARRIVEDERCI !!!

 

 

Merci à Colette pour le récit de cette belle randonnée, ainsi qu'à Nelly et   Véro

pour leurs magnifiques photos tout au long de ce circuit.

 

 

       
  Piemont170712-im020
  Piemont2012-im051


Publié dans compte rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NEGRE Bernard 03/09/2012 09:21

C'est une véritable randonnée gastronomique!
On a plaisir a lire ce texte, c'est comme si on y était, les paysages et l'eau à la bouche.
Félicitations à Alain et Michèle futurs Bretons.

caminares 03/09/2012 18:41



En effet, nos amis ex provençaux, puis altililigériens (?) vont bientôt être Bretons.... Gageons que Michèle va nous faire de succulentes galettes sarrazines....



Nanard 30/08/2012 21:58

Très beau compte rendu de voyage.

loureigis 30/08/2012 08:31

C'était une rando culinaire, ou la "Grande bouffe" des sentiers transalpins...!
Félicitations pour nos amis Michelle et Alain pour ce compte rendu salivant!!!

caminares 31/08/2012 14:15



On se demande en effet comment ils font pour rester toujours aussi sveltes!!!! Cela ne te donnerait-il pas des idées, mon cher Lou Reïgis? Une rando à faire un de ces quatre.... En attendant,
direction Les Merveilles!