La calanque de l'Escu

Publié le par caminares

Mis au repos forcé pour cause de sciatique récidiviste , la douleur enfin disparue, j'ai décidé ce dimanche de tester ma jambe défaillante...

Quel terrain pour cela? Une longue promenade sur le plateau de Vitrolles dont la platitude cache pourtant de magnifiques paysages? Non, ce sera les Calanques. Car ce massif est plein de ressource, et certaines sont encore inconnues à mes godillots.

Depuis longtemps, je veux découvrir la calanque de l'Escu. C'est, paraît-il,  un petit écrin de verdure au pied d'une haute falaise, dominée par un site au nom révélateur : le cirque des Walkyries...

Parti du parking à l'entrée de la route de Morgiou, j'atteignis bien vite le col des Baumettes.  Chemin cent fois parcouru, accès direct à la Calanque de Sormiou, dont la beauté se révèlera pendant toute la première partie du chemin. P1040787Ici, le GR®98-51 emprunte une large piste forestière en direction du Col de Sormiou. La vue sur la calanque éponyme est splendide. Au loin, les iles Plane et Riou, vont me servir de repère. P1040791Au col, la sente blanc-rouge revêtue de noir et de bleu, attaque par un raidillon la montée vers le col de Cortiou. Le léger vent marin ramène vers la terre quelques désagréables éffluves, indice d'un échappatoire marin des remuges marseillais... La grande ville sommeille sous le soleil de cette fin de printemps. P1040788Comment s'imaginer que nous ne sommes qu'à quelques encablures de l'antique Massalia, créée par les Phocéens autour d'une calanque devenue "Vieux port"? Car c'est bien la magie de cette région que d'être proche de la ville tout en parcourant un site d'une beauté époustoufflante....

Le GR® s'incline en pente douce. Tout au bout, se trouve Callelongue... Et les premiers faubourgs de Marseille...

J'atteins une dérivation balisée de vert: "L'Escu, difficultés".... C'est bref, concis, vérifiable et vérifié... Chemin très sportif, avec quelques ressauts en désescalade. J'ai le temps. Et je le prends.....

Voilà l'anse de la Melette et son ilot. P1040792J'entre dans le bois des Walkyries. Le sentier remonte, longe des abris sous roche, puis une deuxième dérivation plonge vers le bleu de l'onde marine.

Mon objectif est atteint. La calanque de l'Escu est petit bijou. Je prendrais la pause pique-nique blotti sous une roche, à l'abri des rayons du fort soleil. Ce sera mon premier bain de l'année, dans une eau fraîche au premier abord, mais le calme de l'onde m'incitera à faire quelques brasses.P1040801

Cette calanque est un cul de sac. je décide de continuer mon périple et d'attaquer la remontée vers le GR®.

Première difficulté: une grimpette dans une faille, facilitée par un cable d'acier. L'escalade est agréable et ludique. Me voilà sur un étroit sentier horizontal en balcon, falaise à droite, vide à gauche. Je vérifie mon altitude: 40 mètres....C'est peu, et pourtant beaucoup.... Le sentier se retrécit... Sur une dizaine de mètres, la roche n'offre que d'aléatoires prises pour les chaussures. Une corde sécurise le passage... C'est limite, mais cela passe. Surtout, ne pas être sujet au vertige...

Me voilà à nouveau au niveau de la mer. La sente verte bute sur la falaise et s'incurve droit dans la roche: petit passage d'escalade sans  problème. La montée sous le soleil est pénible, mais je débouche enfin sur le sentier blanc et rouge balisé. La Calanque de Podestat est proche. Lui tournant le dos, je remonte la trace vers le Cirque des Walkyries, puis le col de Cortiou. P1040817Je m'offrirai plusieurs pauses afin de profiter pleinement de la beauté du massif. Au Col de Sormiou, estimant que je n'ai pas assez fait de dénivellée, j'attaque la trace noire qui me ramènera  au parking, non sans avoir auparavant escaladé une petite butte culminant à 212m me permettant un panorama 360° sur le massif des Calanques et la ville multimillénaire, surmontée de sa légendaire "Bonne Mère"...

Une randonnée sportive fort interessante....

Et ma sciatique, me direz-vous? Tout va bien, merci.....

 

Voir l'album photo "Calanque de l'Escu"


Publié dans compte rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article