L'enfance au Rhum

Publié le par Lou Reïgis

2013 s'en est allé cuver sa disgrâce définitive dans un fût mélancolique dont il ne sortira qu'au compte goutte.

Divers-4993.JPG

Ce début de l'an 14 est d'une suave mélancolie pour nombre d'entre nous, qui nous demandons toujours de quoi demain sera fait. Dans le flot ininterrompu des informations, voulues toutes plus déprimantes qui soient, le recours aux souvenirs du joli temps passé est de ces pommades dont on aime se badigeonner le coeur inutilement.

Divers-4907.JPG

L'avenir, sourie grise que l'on voit passer furtive, est improbable car insaisissable. Le passé, lui, a ceci de confortable qu'il ne se lasse jamais à revenir, fusse par les trous de sourie d'une mémoire gruyère. Ainsi la Martinique, découverte en novembre dernier, pulse encore en mon souvenir, ses jets d'embruns salés, ses odeurs sucrées, et le sourire spontané de ses enfants.

Divers-0572-2.JPG

Né dans une boulangerie, je me souviens des délicieuses fragrances qui stagnaient en permanences, du fournil à la boutique. Dans cette vallée du Rhône où mes parents tenaient échoppe, une spécialité géographique avait la faveur de la clientèle : la Pogne. Pâte à brioche, mais avec une préparation telle que chaque boulanger avait sa façon propre de la confectionner. Tout résidait dans le choix des parfums qui aromatisaient la couronne briochée, joufflue et dorée, avec sa collerette évasée, comme un diadème prêt à orner subtilement la reine d'un palais buccal. Mon père utilisait trois ingrédients, secrets dans leur proportion: la fleur d'oranger, le citron et.... le Rhum!

Divers-4959.JPG

Le Rhum est un alcool rude, sans concession et parfaitement agricole. A Le François est un domaine appelé l'Acajou. On y distille ce breuvage alambiqué avec une ferveur qui frise la correctionnelle, celle du Tribunal des fragrances délices. Nous nous sommes promenés dans cet Eden alcoolisé avec notre petite Margot, une môme de onze mois qui, enivrée par la découverte toute neuve de la marche à pied, nous a infligé une propédeutique dont je me demande encore par quel ressort cette petite Zébulon nous faira fonctionner à l'avenir. Elle avait déjà du mesurer l'importance du lieu de ses premiers pas, car il fallait la voir se précipiter sur les merveilles exposées aux visiteurs, de barriques en fûts, et de distillerie en alambiques disposées sur des pelouses verdoyantes ombrées par de gigantesques luxuriances palmées.

Divers-4996.JPG

<< Là, tout n'est qu'ordre et beauté - Luxe calme et volupté >>. Invitation au voyage dans l'alcool fort, les crus vous sont offert à la dégustation à l'ultime sortie d'un comptoir achalandé de dives bouteilles.

Divers-4985.JPG

Entre deux prise de biberon de Margot, j'ai éclusé pour vous, amis lecteurs de ce blog, quelques verres au liquide ambré. Et c'est ainsi que me sont revenus à la mémoire toutes les splendeurs olfactives de mon enfance. J'ai ramené quelques bouteilles au fond des valises et notamment celle de la cuvée Homère Clément.

Divers-4972.JPG

Et par je ne sais quel miracle, de retour à la maison, j'ai retrouvé au fond d'un vieux bahut couleur acajou, une bouteille de rhum oubliée trente années durant, de celles qui aromatisaient les pognes de mon père. Je la réserve précieusement pour le jour où ma petite Margot sera de retour en métropole. Elle aura à son petit déjeuner, une tranche de cette pogne parfumée aux souvenirs de cette île. Et je sais par expérience, que cette pogne là sera pour ma petite Margot, le marqueur indélébile de l'indépassable saveur de son enfance.

DownloadedFile


cliquer sur l'album  Rhumerie Clément 


Publié dans chronique

Commenter cet article

Le Papé 04/01/2014 18:18

Mais ça va de soit mon Caminaroudoudou! De ce vieux Rhum Clément tu auras la meilleure rasade..!!!

caminares 06/01/2014 18:46



Hé oh, vieux, est-ce que moi je t'appelle Lou Reïgisriquiqui?



Caminares 04/01/2014 14:34

Ô Papé, il en reste encore de ton rhum? Car tu le sais, il nous faudra bien un jour prochain arroser ce 2014 qui s'avance! Et en même temps, boire à la santé de ta petite Margot...