Ils sont fous ces romains?

Publié le par caminares

N'en déplaise à mon Lou Reïgis de compère, cette chronique n'est en aucun cas le signe d'une quelconque conversion à un catholiscisme dont j'ai depuis longtemps perdu la clé.... La faute à un curé nommé Victor, qui face aux questions pertinentes d'un garçonnet de dix ans demandant "mais comment il a fait, Dieu pour creer le monde?" celui-ci répondit d'un ton péremptoire "Il te suffit de croire"...

Hé, bien non, Victor, ce ne fut pas suffisant....  Et pourtant, mon imagination d'alors était débordante! De ce jour date mon athéisme sans faille, mais non sans compréhension et acceptation des croyances de l'Autre....

Mécréant je suis, mécréant je reste...

Cette introduction pour vous conter ma récente visite de la Ville "dite" Eternelle....

Rome est un musée à ciel ouvert. Rome est une ville de splendides beautés. Rome est une ville de la démesure....

Piazza San Marco è di VenezziaPiazza di san Marco- Piazza di Venizzia


Des ruines colossales des thermes de Caraccala au Colysée en passant par le Panthéum ou les Forums romains, des Arcs de triomphe de Septime Sévere à ceux de Constantin ou de Titus, tout n'est que démesure....

Le-Colysee-et-l-Arc-de-Constantin.JPGLe Colysée et l'Arc de Triomphe de Coinstantin

Arc-de-Triomphe-de-Titus.JPGArc de Triomphe de Titus


Thermes-de-Caracalla.JPGThermes de Caraccala


La Rome médiévale est tout aussi grandiose. Les églises sont des musées....  Les fontaines des joyaux. Les places des monuments de vie intense. Tant de richesse et de beauté en un seul lieu, voilà de quoi contenter le plus difficiles des amateurs d'art....

Fontaine-de-Trevi.JPGFontaine de Trevi


Pourtant, rien n'égale en beauté pure les somptueuses richesses du Vatican. En ce lieu, tous ceux qui ont peints, sculpés, gravés, dessinés au cours des siècles, sont rassemblés. Du Caravagge à Raphael, de Botticelli à Poussin, de Le Bernin à Michel Ange, des plus connus à ceux tombés dans l'oubli, tous sont regroupés créant une atmosphère étrange et chargée de symbole.

Musee-du-Vatican-le-Caravagge.JPGMusée du Vatican : exposition d'oeuvres du Caravagge


Chapelle-Sixtime.JPGEt là, blottie quelque part au fin fond de bâtiments austères et cléricaux, après la traversée de longues galeries aux dorures éclatantes, après avoir emprunté des escaliers tordus, tantôt montants, tantôt descendants, comme pour mieux protéger ses mystères, un bijou rare: La Chapelle Sixtine (*)

Je l'avoue : sa découverte fut un choc. En ce lieu chargé d'Histoire où des lignées de papes ont vu le début de leur reigne parfois fait de paix, souvent de tragédies, j'ai ressenti une intense émotion face à la beauté des fresques du génial Michel Ange.... Ici, tout se télescope: la beauté originale, le symbolisme, la force et la simplicité des expressions.

Nous nous sommes impreignés le plus longtemps possible de cette force créatrice avant que la foule des touristes n'envahit l'espace et ne vient gacher ce moment de recueillement.

Au sortir des musées du Vatican, la place Saint Pierre et la Basilique du même nom s'offrait à nous. Démesure.... Encore et toujours...

Et parodiant la phrase de je ne sais plus quel empereur romain, je suis venu, j'ai vu et je suis reparti... De la Basilique, je crois que je ne garderai qu'une image: celle de la douceur étrange, de la sagesse éternelle, de la profonde espérance qui se dégage de la Vierge de marbre blanc tenant dans ses bras son fils descendu de l'instrument de torture, autre chef d'oeuvre du génial Michel ange et qui a pour nom "La Pièta".....

La-Pieta.JPG

 

Non, ils ne sont pas si fous que cela, ces romains...

 

(*) Chapelle Sixtine: du nom du pape Sixte IV, un peu moins de vingt mille personnes par jour, quatre million de visiteurs par an. Des peintures et fresques de Michel Ange, Botticelli, le Pérugin, Ghirlandaio et Signorelli....

Oeuvres entreprises entre 1481 et 1541.

Publié dans chronique

Commenter cet article