Découverte de l'Etang de Berre

Publié le par caminares

Dimanche 15 Décembre...

Un soleil rayonnant éclaire la Provence. Pas un souffle de vent ne vient contrarier nos projets. Saint Mitre les Remparts, proche de la sous préfecture istréenne, nous accueille. Aujourd'hui, nous partons pour une balade de 4 heures sur le sentier de Découverte de l'Etang de Berre.

P1080229Voilà un site qui a longtemps entretenu la polémique. L'Etang de Berre et ses raffineries de pétrole, la pollution, la mort de la faune piscicole due au déversement de l'eau douce de la Durance dans les eaux saumâtres de cette petite mer intérieure, le combat des écolos de tous poils pour faire fermer la centrale hydro électrique de Saint Chamas, celles des pêcheurs vivant de la Pibale (ou Civelle)... Et certains se rappelleront ce film (humoristique ?) où l'un des héros remplissait directement son briquet en le trempant dans l'eau de l'Etang....

Pourtant, si l'on en croit les anciens, l'Etang de Berre fut un vrai paradis. Et c'est ce que nous avons découvert lors de cette randonnée sur les bords de l'étang!

P1080242Au départ d'un petit port niché au pied de Saint Mitre les Remparts, le sentier longe le bord de l'onde, découvrant de sublimes petites criques désertes à cette époque de l'année. Puis, gaillardement, il attaque la colline pour cheminer sous les feuillages des pins d'Alep et autres chênes vert, avant de rejoindre de belles plages de coquillages. Les naissains de moules se regroupent en grappe sous l'onde fraîche peu profonde.

P1080274Tout est calme, le plan d'eau est à peine irrisée par une douce brise d'automne, les raffineries de Berre, Vitrolles et son rocher, émergent au loin de la brume...

Assis sur les coquillages, nous contemplons ce calme serein, lorsque un coup de feu proche éclate.... Sous le couvert des tamaris, nous sommes invisible. Alors, je sors précautionneusement de notre cachette, afin de nous signaler à l'individu troublant notre quiétude. Le nemrod s'approche sifflant son chien, et m'explique qu'il a raté un faisan, le rendant fort sympathique à nos yeux.... Nous le croiserons plus loin, fusil à l'épaule, promenant plus son auxiliaire à quatre pattes que chassant!

Le soleil s'incline à l'horizon, il nous faut repartir. Une large piste cavalière, après avoir traversé quelques champs en jachère, nous ramène vers le village. Pour le rejoindre, nous empruntons une calade empierrée, sous les "cacardements" outrés de deux oies et de leur jar... Les abords de Saint Mitre atteint, nous ne rentrerons pas dans le village: le chemin traverse des lotissements avant de plonger brutalement vers les rives de l'étang et notre petit port du départ.

P1080300Une petite randonnée de 4 heures, décrite dans le topo-guide "Les Bouches du rhône à pied", facile et sans soucis. De magnifiques points de vue agrémentent la balade. Il faudra pourtant être extrèment vigilant au balisage qui, parfois, laisse à désirer! Et les ramasseurs de coquillages ne seront pas déçus...

 

Voir l'Album Photo "Découverte de l'Etang de Berre"




Publié dans compte rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J-Yves 26/12/2013 11:15

Mais que faisais tu sous le couvert des arbustes pendant une période de chasse!!!??? Nooooon.... Coquin vaï.....mdr....
les canassons pris en photo.... bon, mais la fluette silhouette aperçue, tu peux pas nous la montrer de face, hein? mdr....

caminares 27/12/2013 12:01



Ton impatience me ravit... Tout vient à point pour qui sait attendre!



Moun 25/12/2013 06:32

Une bien sympathique balade que tu nous proposes aujourd'hui.

J'en profite pour te souhaiter de jolies fêtes de fin d'année pleines d'amour et de joies.

Bises