Dans le sillage des "Esclops" de St Peray

Publié le par Lou Reïgis

Il faisait un froid de canard boiteux, mais qu'à cela ne tienne, un soleil prétentieux chaloupait sur la montagne Ardéchoise, à mille lieux des pieds de grues sur les plages désertés d'une récente estive hivernale en Martinique.  Aperçu de Martinique

Divers-5079.JPG

Là haut sur la montagne, y'avait un vieux village, que oncques ne connaît plus, oublié à coup sûr de Yahvé, et que le Grand Yaka sodomise à grands coups de subventions verbales.

Divers-5058.JPG

C'est donc sans précautions particulières, hormis la protection laineuse des moutons à sabots, que, montés de leur vallée Rhodanienne, une bande de joyeux de "Leï Esclops" de St Peray chaussèrent leur godillots sur le parking bitumé au modernisme bon marché.

Divers-5063.JPG

Ravissement des visiteurs du matin devant le paysage athlétique de l'horizon, chamarré de couleurs fauves, savanement étalées par un douanier Rousseau qui aurait du talent dans l'invendable.

Divers-5091.JPG

A proprement parler, le contenu du sentier, balisé par les soins de quelques vieilles toupies locales, tourne en rond comme à l'habitude. Nous partons d'un point A pour revenir au même point A, ce qui s'appelle une révolution. Des "hooooo!" et des "bha!..." ponctuaient l'appréciation de la superbe chaine Alpines, ou un dénivelé difficile à digérer pour de vielles cannes à sucre carburant à la glycoprotéine. Faut dire que quelques Tatas flingueuses participaient à l'aventure.

Divers-5057.JPG

Sous la houlette d'une Agnès stoïque, fraîchement SA2isée, son cheminement opta pour un détour, une rallonge, organisée par une impromptue au sourire ravageur. C'est dire si l'attrait soyeux et les appas miraculeux de dame nature offrent à qui les mérite, une source inépuisable de jouissance. Autrement dit, la nièce des Tatas flingueuses fut à la hauteur! Grâce soit rendu à son nouveau GPS bardé de toutes les technologies informatives du temps réel, des kilos perdus, des gravissements comme des désescalades et autres inutilités.

Divers-5076.JPG

D'ailleurs à toute fin utile, elle a exécuté un stage de manipulation de cet instrument, stage annimé par un divin chauve, grand ponte du CDRP de l'Ardèche.

Divers-0207-1.jpg 

Si les plaisirs sont de courtes durées en général, ils le sont également en maréchal. Des logis lointains, ceux des fonds de vallées enfumées par des échappements de toutes sortes, attendaient nos joyeux Esclops, unanimement satisfaits de cette sortie dominicale, pas si loin de leur pays de vigne.

Divers 5092

Merci à eux pour cette journée parsemée de belle humeur, de bon humour et d'amitié partagée.

Divers-5083.JPG

Publié dans chronique

Commenter cet article