Cap Canaille

Publié le par caminares

Mon ami et corédacteur de ce blog m'a averti tardivement. "Ce weekend, on descend dans le Sud. Madame la Trésorière des Légrémis souhaiterait faire la traversée la Ciotat-Cassis par le Cap Canaille. Cela vous dit?"

Aussitôt dit, aussitôt prévu...

P1000203Et nous voilà samedi de bon matin dans cette bonne ville des frères Lumière, capitale du cinéma.

Première journée réellement printanière. Une légère brume de chaleur monte de la mer. la Ciotat se révèle dans sa beauté simple. Les monts du Var, au loin, lui font un écrin bleuté.

Délaissant notre véhicule chemin de Sainte Croix, d'un pas léger, nous attaquons le bitume.

Le goudron monte en serpentant au travers de riches villas. Les mimosas en fleur, la végétation méditérranéene, donnent de l'allant à nos amis ardéchois. Sur notre gauche, le Bec de l'Aigle et la Chapelle Notre Dame domine les flots azuréens. Bientôt, le balisage jaune s'enfonce dans la colline, abandonnant pour longtemps le triste et gris asphalte. La pente est douce, puis le chemin s'incurve sur la gauche, et attaque gaillardement le dernier contrefort sur lequel on aperçoit la masse blanche du sémaphore.P1000214.JPG

Nous y voilà. Sur 360°, le panorama est magnifique. Derrière nous, la baie de La Ciotat avec en point de mire, le Cap Sicié et la petite chapelle de Notre Dame du Mai. Face à nous, la baie de Cassis et les majestueuses Calanques. Sur notre droite, nous devinons la masse de la Montagne Sainte Baume, les Monts Auréliens, et dans la brume bleutée, Sainte Victoire. A gauche, la mer calme roule de tranquilles vagues. A peine si un léger souffle de vent blanchit par endroit l'écume du jour..

P1000213.JPGUne petite pause, puis nous voilà en marche. Un panneau nous indique "Cassis 2h - Le Pas de la Colle 1h30"

La marche est aisée, même si le sentier s'apparente aux montagnes russes! Ici, la verticalité est impressionnante. Le sentier suit au plus près le bord de la falaise, pendant que, en contre-bas, la route des Crêtes, touristique et passagère, flirte avec le vide, s'en éloigne puis se rapproche à nouveau des belvédères posés un peu partout sur l'a-pic des falaises Soubeyranes.

P1000248.JPGNous prenons notre temps. A 35 mm du Pas de la Colle, un chemin s'enfonce dans le Vallat des Brusquières. Nous sommes à 1h20 de Cassis, 1h10 de la Ciotat. Sachant que l'arrivée sur la ville aux calanques se fait par une route très empruntée, nous décidons de plonger vers la cité lumière et son chantier naval. Ce vallon est très agréable. Il serpente en pente douce vers l'urbanisation que nous atteindrons rapidement.

Nous n'avons plus qu'à remonter quelques boulevards bruyants et pollués pour nous retrouver à notre point de départ, les yeux pleins du bleu profond de la Méditerranée et de la beauté sauvage du Cap Canaille...

P1000245-copie-1.JPGVoir l'album photos "La Ciotat-Cap Canaille"

Publié dans compte rendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article