Aperçu de Martinique

Publié le par Lou Reïgis

Nous voilà de retour sous nos contrées hivernales, choc thermique 30°...

images

Les ailes du Boeing 777 glissent sous le soleil froid de Paris/Orly-Sud, et le maigre palmier d'accueil du hall d'arrivée, vous donne une envie furieuse de repartir illico, vers les tropiques au tropisme bananier.

Divers-4758.JPG

Même les meilleures choses ont une faim, de poulets boucanés, colombo sauce coco, de poissons caraïbes, et autres Accra de morue.

Divers 5035

Mon pote Jean-Charles m'a posé une question essentielle quand il m'accueillit au pied du décalage horaire, comme une passerelle vers la réalité intangible: << Qu'elle est ta première impression de la Martinique, sans réfléchir plus d'une seconde?>> Ma réponse a fusé: << La gentillesse des gens >>.  Le Martiniquais a le sens de la politesse qu'il porte comme une seconde peau. Et je comprends mieux à présent cette chanson du petit taureau de Toulouse, s'affligeant à regret un <<je suis blanc de peau>>. Ils ont un talent d'humanité, nos soeurs et frères des îles, qu'il nous faudrait dupliquer bien au delà d'un mimétisme de caméléon sociable.

Divers-0478.JPG

Comment vous décrire les couleurs, les odeurs, si non comme un enchantement permanant qui nous suit dans le sillage du retour? Notre France tropicale se révèle riche de simplicité et d'un art de vivre tout en chaloupé et en apparente lenteur. Rien ne presse d'aller au bonheur, comme au chagrin, quand la température s'étale voluptueusement entre 28° et 34° sous novembre, palmiers et cocotiers de la plage des Salines, ou à la pointe Faulas à Vauclin, où nous avons séjourné. 

Divers-4581.JPG

Je ne peindrai pas la réalité en rose. Le noir et blanc sont l'entre deux d'une mosaïque couleur, pavée d'intentions unanimes, sans chaînes aux pieds. Et s'il fait bon vivre ici, rien de niveau sous le soleil...

Divers-4569.JPG

 Je reviendrai en Martinique, tant l'amour, la simplicité et la beauté des gens d'ici sont en harmonie permanente avec la géographie ramassée de ce petit confetti, posé entre Atlantique et mer Caraïbe.

Divers-4692.JPG

Je posterai donc quelques chroniques dans les jours avenirs qui seront iconoclastes sans doute, mais où je saurai me souvenir de la profondeur humaine, poétique et musicale de l'île de la Martinique.

Divers-4860.JPG

Voir l'album  O-ti-bo-de-Matinik

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caminares 22/11/2013 08:14

Merci, Jean Yves pour ce compte rendu tout en douceur, empli d'une tendresse telle qui donne envie de partir partager ensemble ces moments d'émotion!