Autour de la Volane

Publié le par Francis

Voilà une petite randonnée qui satisfera les plus exigeants. De beaux chemins caladés, une forêt fraîche où châtaigniers et grands sapins se mélangent, rus bondissants et panoramas sur la Cévenne ardéchoise.

Un peu plus de 10 kilomètres au départ d'Antraigues Sur Volane, pays adoptif de Jean Ferrat, qui a si merveilleusement chanté cette montagne.

Situé sur un promontoire au confluent de la Volane et du ruisseau de Bise, le village est calme lorsque les touristes ne sont pas encore présents. Parti de très bonne heure afin de profiter de la fraîcheur matinale, me voilà à pied d'oeuvre, sur le GR de Pays de la haute Cévenne Ardéchoise. Entièrement caladé, il monte gaillardement à l'assaut des contreforts du Ranc Chabrier. Première halte à la Chapelle Saint Roch....

A partir de la Chapelle, le sentier offre de beaux points de vue sur la vallée de la Bise.

Autour de la VolaneAutour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la Volane

La marche est aisée sur ce chemin empierré. Rapidement, j'atteins un col et la piste bascule en larges et raides épingles vers la vallée la Volane, dont le bruissement rapide de l'onde monte jusqu'à moi. Le mistral accompagne ma progression et son chuintement dans les feuilles est une symphonie pastorale fort agréable...

Je débouche de la forêt. Le point de vue sur les contreforts du plateau ardéchois est spectaculaire.

Autour de la VolaneAutour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la VolaneAutour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la Volane

Sur ma droite, Ranc Chabrier déploie sa rusticité naturelle. Le soleil émerge enfin derrière la colline, mais la vallée encaissée de la Volane reste à l'ombre. Le sentier reprend sa progression  au travers des châtaigners et très vite rejoins le goudron. Allègrement, j'entame la descente vers la rivière. Normalement, il me faut parcourir plus de 500 mètres sur la départementale afin d'atteindre les Plantades. Même si à cette heure matinale, la circulation n'est pas très importante, marcher au bord d'une route passagère ne m'inspire guère. Je traverse cet axe routier et jette un oeil vers la Volane qui coule en contrebas.

Surprise! Un raide sentier descend vers l'eau fraîche. Je l'emprunte, espérant pouvoir passer à gué, car mon chemin du retour est là, juste face à moi, bien accessible... Et c'est effectivement le cas! De plus, le bord de l'eau offe une très agréable halte... Ce faisant, je m'évite deux kilomètres, dont un sur le goudron! Le pied, quoi!

Autour de la VolaneAutour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la Volane

Le retour n'est plus qu'une question de temps. Toutefois, entre le cheminement porté sur la carte IGN et la réalité du terrain, il y a, ici aussi, une différence. Cela semble être le dénominateur commun des traces dans ce pays....

Bref, le chemin s'enfonce dans une combe et monte alors que le cheminement initial suit quasiment la courbe de niveau. Et je me retrouve, après une belle progression sur un sentier bien balisé, au débouché d'une route qu'il me faut maintenant descendre, avant de retrouver un sentier toujours aussi magnifiquement caladé qui me ramènera vers les premières maisons des" faubourgs" d'Antraigues.

Là, l'asphalte me conduit au "Pont de l'Huile", tout près du restaurant La Castagno que je recommande chaudement.

Trois heures après mon départ du parking du cimetière où repose Jean D'Ardèche, me voilà de retour, heureux de cette courte mais belle randonnée...

Autour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la VolaneAutour de la Volane
Autour de la VolaneAutour de la VolaneAutour de la Volane

Commenter cet article

Michéle 28/06/2016 11:47

Qu'elle est belle cette montagne ardéchoise chantée par Jean Ferrat !!! Un plaisir pour les yeux de regarder tes photos avant de pouvoir reparcourir les sentiers. Merci de me faire patienter..