Retour aux sources

Publié le par caminares

Parfois, certaines décisions sont salutaires. Ainsi, la concrétisation de cette envie blottie au plus profond de mon être de vivre au pays, la retraite venue. Tout doucement, ce désir s'est imposé en moi, accéléré par le départ pourtant prévisible de mon géniteur.

Souvent, un évènement d'importance s'avère déterminant dans la vie d'un homme... Alors, l'envie devint pressante, et abandonnant une vie qui déjà n'était plus la mienne, je quittais la Provence pour m'installer définitivement en cette Ardèche qui m'a vu naître, Ne rien regretter et aller de l'avant. Car les quelques années qui s'offrent à moi sont trop précieuses pour les gaspiller en regrets improbables.

Me voilà donc définitivement de retour en ma terre natale. L'adaptation fut rapide et sans douleur. Laissant derrière moi mon passé, je me suis installé en la maison familliale, maintenant mienne depuis peu.

Ma vie ici sera douce, j'en ai la certitude. Et je retrouve des gestes oubliés...

Un petit lopin de terre du jardin, en friche depuis que mon père avait renoncé à le cultiver, envahi par les mauvaises herbes et me voilà devenu jardinier...

Retour aux sourcesRetour aux sources

D'abord, il fallut désherber... Puis, sortir les vieux outils de l'oubli et bêcher... Le soir, mes abdos légendaires n'en pouvaient mais...

Puis, désirant quelques tomates et autres curcubitacées, mettre en place les tuteurs...

Retour aux sources

Et enfin, planter... Et si j'ai la main verte, cet été, je me régalerai de belles tomates, courgettes, concombres, poivrons et même piments...

Et pour compléter, menthe, basilic, bourrache et persil couronneront mes efforts!

Enfin, si les dieux, la lune, le soleil et l'arrosage le veulent bien!

Mais bon sang, que la terre est basse!

Retour aux sources
Retour aux sourcesRetour aux sources
Retour aux sourcesRetour aux sources

Commenter cet article

Michèle 21/05/2016 15:28

Bravo pour ce bel effort qui sera récompensé par de beaux et bons légumes et tes abdos disent merci au jardin qui les a fait travailler!!!

Bises de tous les deux

Jean-Yves 21/05/2016 01:49

Et si tu pends à ta porte "un jambon, un saucisson (sur la table du bon pinard des coteaux de l'Ardèche), alors tu verras rappliquer les copains".... Et pas de risque que tu ne deviennes un vieux sanglier "grogneux"
...! ! !

caminares 21/05/2016 18:41

Quand tu veux, mon Kamarad!!!!!