La Tour des Opies

Publié le par caminares

Entre Arles et Salon de Provence, entre Méditerranéee et Durance, une longue chaîne de collines s'étale langoureusement dans un paysage béni des Dieux. Et par les temps qui courent, ils sont nombreux les Dieux et plus que souvent odieux....

Eyguières est un charmant petit village, typiquement provençal, avec ses ruelles étroites et son arène où les razeteurs se mesurent aux taureaux...

Le GR6, couplé du GR635, traverse le village pour s'élancer vers l'aventure, soit vers la Gironde, soit vers les Alpes, alors que le 635 rejoint Arles et beaucoup plus loin, la mytique Saint Jacques de Compostelle...

Entre Eyguières et Arles, les collines précedemment citées se nomment les Alpilles.... Aujourd'hui, je vais tenter l'ascencion de la Tour des Opies, point culminant du massif, à 498 m d'altitude..

Le chemin s'élance gaillardement entre cimetière et arène. Aucune difficulté, large et sablonneux, rouge et blanc et coquille jaune indiquent la voie à suivre. Très vite, la RD17 est atteinte. Il faudra la suivre sur une centaine de mètres, avant d'abondonner pour longtemps le goudron. Le paysage, typiquement provençal, est de toute beauté, en cette automne en soleillée....

La Tour des OpiesLa Tour des Opies
La Tour des OpiesLa Tour des Opies

La cueillette des olives en basse Provence, comme le disait le Sâr Rabindranath Duval dans un sketch fameux des année 50 (les jeunes, tapez Pierre Dac et Francis Blanche sur vos tablettes, vous aurez le parti d'en rire..) bat son plein. Les arbres ploient sous la charge des olives juteuses à souhait. La récolte devrait être bonne!

Bientôt une ancienne bergerie apparaît. Un tapis de fleurs blanche odorantes, de nombreuses ruches complètent le tableau. Le GR s'étale sur la plaine jouxtant le Grand Brahis et bientôt la tour de guet, objet de mon désir, se détache sous le soleil.

 

La Tour des Opies
La Tour des OpiesLa Tour des OpiesLa Tour des Opies

Je longe maintenant un immense enclos à taureaux, vide de toute présence. La piste quitte le sentier de Grande randonnée pour s'élancer à l'intérieur du massif, longeant encore pour quelques instants la cloture de barbelés. Les couleurs de l'automne rougeoit par endroit, des touffes d'Aster illument le sol. Puis le chemin s'engage dans une petite gorge sinueuse pour s'élancer à l'assaut du col.... Par moment, le Mistral s'engouffre entre les falaises, couvrant de son haletement rageur le silence qui dominait l'instant d'avant.

La Tour des OpiesLa Tour des Opies
La Tour des OpiesLa Tour des Opies

La sente se retrécit, la végétation se fait plus dense. Un couloir végétal m'encadre, la roche blanche s'obscurcit alors que le soleil, caché par la muraille, répand une ombre généreuse.

Au sortir de ce tunnel de verdure, la tour de guet s'affiche avec insolence. Le sentier s'élève brusquement et j'atteint en quelques enjambées le col et son altitude effarante de 344 mètres....

Le Mistral se déchaine. Je décide de monter vers la tour afin de trouver un endroit abrité pour mon pîque nique automnal. Mon déjeuner pris, je reprend mon ascencion, bien vite contrariée par la force mistralienne. Arrivé sur un replat, je profite rapidement du paysage. Au loin, la carcasse du complexe de Fos, la mer grisâtre et la Crau s'offe à mon regard. Mais le vent, décidemment brutal, m'incite à redescendre vers le col. La Tour m'attendra!

La Tour des Opies
La Tour des OpiesLa Tour des Opies
La Tour des OpiesLa Tour des Opies

Passé le col, le paysage s'élargit sur la plaine de la Durance. Au loin, le château de la Reine Jeanne, sur son promontoire rocheux, domine la vallée. Le large chemin descend joyeusement avant de s'engouffrer vers un vallon végétal. Entre chênes verts et hauts buis, garrigue broussailleuse et épineuse, le sentier étroit chemine sur le lit d'un ru asséché, avant d'atteindre la plaine.

Un panneau attire mon attention : les vestiges d'une villa gallo-romaine se trouvent à quelques centaines de mètres. Je ferai le détour avant de m'élancer entre oliviers et vignes sur le chemin du retour....

 

La Tour des OpiesLa Tour des Opies
La Tour des Opies
La Tour des OpiesLa Tour des OpiesLa Tour des Opies

Commenter cet article

Jo 31/10/2015 17:12

c'est drôle, nous étions en face de la tour des Opies, sur le Mont Défens, et nous faisions aussi en groupe, une petite randonnée. j'ai un ami qui m'a dit, il y a une dame devant la tour, il était 16h; c'était peut êre vous?

caminares 31/10/2015 17:54

Hé, bien non, ce n'était pas moi...A cette heure là, j'étais déjà de retour à Eyguières....

Lou Reïgis 31/10/2015 12:03

Sous le soleil de la Provence... Ca donne envie de balader, niffle au vent, sifflé aux lèvres, avec un bon copain....

caminares 31/10/2015 12:58

J'espérai un commentaire plus des Opies lands..... Mais, oui, encore une rando à faire ensemble, c'est sûr...