Les Vigilants de la Liberté

Publié le par Francis et Jean Yves

Il ne fait pas bon en nos pays de décrypter avec humour, ironie, férocité, les absurdités de nos civilisations qui se veulent et se pensent "évoluées".

Aux temps anciens, les Princes et les Rois qui gouvernaient avaient des fous institutionnels, qui leur rappelaient qu'ils n'étaient que des hommes, et que le trône où ils siégeaient n'était que le simulacre d'une toute puissance temporelle et temporaire.

Depuis qu'on a tué le Grand Pan (réécoutez la chanson de G.Brassens....), il est professé un dogme qui se veut universel sur un principe créateur qui ne peut être que Dieu. Mais attention, il y a Dieu et Dieu. Pas celui du voisin, ou de la voisine qui doit se voiler la face, non, le mien qui doit être le tien.

Et là, pas de fou du Seigneur, crénom de nom, pas de propos blasphématoires de quelques hurluberlus potaches qui se rient des absurdités déistes. Mais qui dénoncent aussi le fascisme utilitaire des religions. Il y a une connivence trouble entre les moeurs politiques de ce temps et le retour forcené des Religions dans notre cher et vieux pays laïc, la France.

Il y a 226 année que sont combattus avec constance les droits de l'homme, bien au delà de notre pays qui en fut la matrice fondatrice.

Il y a 110 année qu'ici, en France, la séparation du domaine religieux et du domaine publique fut actée.

La Déclaration des Droits de l'Homme de 1789 dans ses articles 10/11 établit la liberté d'écrire, de penser et d'exprimer cela dans le cadre de la loi. Ce qui est souverain depuis 226 ans c'est La Loi. Celle ci ne peut naître que par l'Assemblée Nationale qui les créent et les constituent. Il nous semble que cela s'appelle une Démocratie. Cette Démocratie dont Churchill disait qu'elle était "le pire des systèmes politiques à l'exception de tous les autres".

Il est prouvé depuis peu qu'une volonté démoniaque agit dans le coeur de quelques hommes. Ils se sont exprimés dans la folie qui les humilie, en s'en prenant aux fous de la République, ces Vigilants de la Liberté.

Fous de la République contre Fous de Dieu...

Fous de la République armés d'un simple crayon à papier contre fous de Dieu armés jusqu'aux dents de Kalachnikov.... Les uns l'humour, les autres la haine. Il est de notre devoir essentiel et vital d'aiguiser tous nos crayons.

Issue de notre beau pays du Vivarais, de cette Ardèche belle et rebelle, une femme, un jour, a gravé sur le mur d'une prison ce simple mot "RESISTER". Elle s'appelait Marie Durand et n'a jamais abdiqué. Notre histoire est longue de ces héros anonymes ou connus qui ont fait ce que nous sommes. Genevieve de Gaulle-Anthonioz, revenue des camps de la mort, en fut un bel exemple.

Certains l'ont payé de leur vie. Comme nos amis de Charlie. Nous sommes tous Charlie en ce jour de dieul national.

Resister, voilà bien ce qu'il nous faut faire, sans arme, sans haine, sans complaisance et avec détermination....

Les Vigilants de la Liberté

Publié dans Article

Commenter cet article

Moun 15/01/2015 08:42

J'ai lu, j'ai apprécié et je partage.
Je résiste également

Régine 10/01/2015 09:25

Résister effectivement.

Lutter contre le racisme et l'anti-sémitisme.
Agissons et témoignons. Ne pas oublier !!! Ne pas avoir peur, pas de haine.

Bel hommage à tous ces gens qui ont luttés pour que nous vivions dans un pays de liberté, ils y ont cru et nous devons y croire !!!

Régine