Le Pic des Mouches...

Publié le par caminares

Cet automne est vraiment surprenant.... Au delà des problèmes induits par le réchauffement climatique, il faut bien avouer que c'est un réel plaisir que de randonner par ce beau temps....

Alors, en ce vendredi de décembre, je décidai de retourner vers ce lieu mythique de Provence qui fit le bonheur et la renommée de Cézanne, la Montagne Sainte Victoire....

Passé Vauvenargues et son château où Picasso, pour son dernier sommeil, a posé ses pinceaux, la route s'engage au travers de la colline en serpentant vers le Col des Portes et bascule en direction du Domaine départemental du Puits d'Auzon, où je stationnerai mon véhicule.

Ici, à l'ubac, la fraîcheur et l'humidité règnent en maître. Par un sentier de jaune revêtu, j'atteins bien vite le Col des Portes, véritable départ de l’ascension du Pic des Mouches, d'où le sentier s'élance gaillardement à l'assaut de la montagne.

Les Alpes enneigées, le site de la Citadelle, le sentierLes Alpes enneigées, le site de la Citadelle, le sentier
Les Alpes enneigées, le site de la Citadelle, le sentierLes Alpes enneigées, le site de la Citadelle, le sentierLes Alpes enneigées, le site de la Citadelle, le sentier

Les Alpes enneigées, le site de la Citadelle, le sentier

Je fais la pause afin d'admirer ce spectacle dont je ne me lasse jamais. J'ai beau connaitre les lieux par coeur, cette montagne m'inspire et me régale à chaque fois que je la parcours. Le sentier traverse un joli bois de cèdre puis la pente s'adoucit en sortant en plaine lumière. Au loin, un détail du paysage m'intrigue. A l'aide du zoom de mon fidèle Lumix, bien calé contre la roche, je fixe l'étrange détail et me rends compte qu'un rapace se dresse fièrement sur un cairn lointain. Et de retour dans mon antre, en vérifiant mes prises de vue, la surprise sera de taille; Ce que je prenais pour l'habitué du site, l'Aigle de Bonelly, est en réalité... un vautour! Ce qui me sera confirmé par la suite lorsque j'enverrai mes photos aux spécialistes de la Maison de Sainte Victoire!

 

 

Vautour fauve...
Vautour fauve...
Vautour fauve...

Vautour fauve...

Le Pic des Mouches culmine fièrement à 1010 mètres au-dessus de la vallée de l'Arc. Une brume immaculée recouvre la vallée et monte fièrement à l'assaut des falaises blanches de l'adret. Au loin, la Croix de Provence s'élève. Paysage minéral, contraste saisissant entre la face sud et son opposée nordique.

 

Le Pic des mouches et les crêtes, la vallée de l'Arc embrumée.
Le Pic des mouches et les crêtes, la vallée de l'Arc embrumée.
Le Pic des mouches et les crêtes, la vallée de l'Arc embrumée.
Le Pic des mouches et les crêtes, la vallée de l'Arc embrumée.

Le Pic des mouches et les crêtes, la vallée de l'Arc embrumée.

Bien rassasié par la beauté du spectacle, je reprends ma route en direction de l'oratoire de Malivert. La descente est rapide et passe à proximité du gouffre de Cagoloup, le bien nommé....

Ici, on traverse un magnifique bois de cèdres pour ensuite se retrouver sous les chênes verts. Sur ce sentier, il y a bien longtemps, j'ai vécu une expérience magique....

Le gouffre de Cagoloup et l'oratoire de MalivertLe gouffre de Cagoloup et l'oratoire de MalivertLe gouffre de Cagoloup et l'oratoire de Malivert

Le gouffre de Cagoloup et l'oratoire de Malivert

Passé l'oratoire, le sentier emprunte une large piste forestière avant de plonger vers mon point de départ en traversant le Domaine du Puits d'Auzon. Plus bas, je retrouverai la large piste et en quelques lacets, je reviendrai tranquillement vers mon point de départ.....

Une courte mais bien belle randonnée avec un formidable cadeau à la clé, la rencontre avec le vautour....

 

Meilleurs voeux à tous!

Meilleurs voeux à tous!

Publié dans Article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plombier paris 29/12/2014 02:18

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

moun 27/12/2014 10:47

Tous mes meilleurs voeux de bonheur et de santé.

Lou Reïgis 26/12/2014 09:24

> Voilà une belle oxygénation du cerveau pour un Francis à la retraite...!
Quel belle St Victoire en "plaine Lumière" comme tu l'orthographies si bien...
D'ailleurs je me souviens de cette rando-découverte il y a quelques années maintenant. Je me souviens d'un ciel pur mais balayé par un vent furieux, et où la présence d'un ami apportait une plus value incomparable à ce partage d'un moment de vie. Merci l'Ami Francis pour cet article de belle mémoire.